80% des matchs de la Ligue 1 attribués à Amazon : "C'est assez surprenant que Canal+ n'ait pas anticipé cette situation", selon un spécialiste

Selon Virgile Caillet, délégué général de l'Union sport & cycle, "pour Canal , c'est un véritable camouflet", car "à trop vouloir avoir le meilleur deal, finalement ils n'ont rien".

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 3 min.
Amazon devient le principal diffuseur du football français. Canal + qui désapprouve le choix de la La ligue de football professionnel de football a annoncé "se retirere de la Ligue 1. (MARTIN BUREAU / AFP)

"C'est une situation totalement surréaliste. On ne sait plus quel adjectif employer", a réagi ce vendredi 11 juin sur franceinfo, Virgile Caillet, délégué général de l'Union sport & cycle, une organisation professionnelle de la filière sport & loisirs, après que Amazon a obtenu 80% de la diffusion des matchs de football de la Ligue 1 en France.

Cette situation a poussé Canal + à se retirer de la Ligue 1. Pour Amazon qui s'investit de plus en plus dans le sport "c'est une évolution assez logique. C'est assez surprenant, finalement, que Canal n'ait pas anticipé cette situation". 


Comment analysez-vous ces derniers rebondissements concernant les droits télé du football français ?

C'est une situation qui est totalement surréaliste. On ne sait plus quel adjectif employer. On est dans un dans un feuilleton digne des pires telenovelas sud-américaines. Alors, c'est je t'aime moi non plus. C'est incroyable. C'est les montagnes russes, à la fois émotionnelles et économiques. On est quand même dans une situation qui est extrêmement complexe économiquement pour les clubs de football. On a perdu 50% des droits télé. Les clubs, il y un an et demi lorsque ce contrat [avec Mediapro] a été signé avaient engagé à la fois leur budget, des dépenses sur la base de ces revenus qui semblaient être sécurisés. Et aujourd'hui, ils sont en train de faire un rétropédalage, revoir leur budget à la baisse, alors même que nous sommes dans une situation économique dramatique. Ils ont perdu beaucoup d'argent à cause de la billetterie. C'est assez surréaliste de voir la ligue se réjouir finalement d'obtenir un accord qui n'est qu'une perte de 50% du contrat qu'ils avaient signé il y a deux ans avec Mediapro.

On peut dire que la Ligue, en fait, sauve les meubles. Amazon obtient 80% des matchs. C'était le lot détenu auparavant par Mediapro. Quel est l'intérêt d'Amazon dans tout ça ?

Amazon a bien compris que ce genre de feuilleton était générateur d'abonnements, d'attractivité. Et donc, effectivement, c'est une façon de nourrir et de cultiver sa base de clients. C'est aussi une façon d'apporter des services nouveaux. Au départ, c'est quand même un distributeur. Et puis, progressivement, ils proposent des contenus, ils proposent des services, des médias qui sont dans cette logique que l'on a déjà vu dans d'autres pays. Ce n'est pas surprenant. Ils sont déjà venus sur les droits sportifs aujourd'hui, justement sur Roland-Garros.

C'est une évolution normale pour Amazon ?

C'est une évolution assez logique. C'est assez surprenant, finalement, que Canal n'ait pas anticipé cette situation. Parce que la vérité, c'est que dans cette affaire, le seul gagnant, on va dire c'est bel et bien Amazon. Parce que la Ligue, quelque part, recule sur les droits télé. Il faut savoir que partout en Europe, les championnats nationaux tournent autour du milliard de droits télé. En France, on sera à 660 millions. Pour Canal, c'est un véritable camouflet. Ils ont poussé un peu le bouchon un peu trop loin, à trop vouloir avoir le meilleur deal. Finalement, ils n'ont rien.

Et les fans de foot vont payer les pots cassés et contracter un nouvel abonnement pour regarder la Ligue 1 ?

Ils vont de voir prendre un abonnement supplémentaire. N'oublions pas que Canal garde la Champion's League l'an prochain et le foot anglais, ça veut dire que si on veut suivre l'ensemble des championnats ou des grandes compétitions de football de clubs, il va falloir avoir 3 ou 4 abonnements. Ça ne va pas être simple.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Ligue 1

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.