Ligue 1 : Marseille reprend la tête du championnat

Les Marseillais se sont imposés 3 buts à 1 face au FC Metz.

L\'attaquant marseillais André Ayew, le 7 décembre 2014 au stade Vélodrome.
L'attaquant marseillais André Ayew, le 7 décembre 2014 au stade Vélodrome. (BORIS HORVAT / AFP)

Découvrez le classement commenté de la 17e journée de Ligue 1, disputée les vendredi 5, samedi 6 et dimanche 7 décembre.

1- Marseille, 38 points (bat Metz 3-1). Victoire laborieuse mais précieuse pour les Marseillais. Gignac, Ayew et Payet permettent à l'OM de reprendre la tête du championnat, abandonnée le temps d'un week-end aux Parisiens.

2- Paris Saint-Germain, 37 points (victorieux 2-1 face à Nantes). Juste avant de défier le FC Barcelone, le PSG ne s'est pas spécialement rassuré dans le jeu mais a pu compter sur l'efficacité chirurgicale d'Ibrahimovic, auteur d'un doublé.

3- Lyon, 33 points (s'est défait d'Evian-TG dans les arrêts de jeu 2-3). Bordeaux et Saint-Etienne ayant gagné, Lyon était dans l'obligation de l'emporter dans le froid savoyard pour retrouver sa place sur le podium. Mission accomplie dans la douleur pour les hommes de Hubert Fournier, qui ont dû attendre les arrêts de jeu et un pénalty généreusement accordé par l'arbitre pour s'imposer.

Buteur, le Lyonnais Yassine Benzia est félicité par ses coéquipiers, dimanche 7 décembre au Parc des sports d\'Annecy (Haute-Savoie).
Buteur, le Lyonnais Yassine Benzia est félicité par ses coéquipiers, dimanche 7 décembre au Parc des sports d'Annecy (Haute-Savoie). (JEAN-PIERRE CLATOT / AFP)

4- Saint-Etienne, 32 points (a battu Bastia 1-0). Un but du Néerlandais Ricky Van Wolfswinkel a permis de libérer les Verts face à la lanterne rouge de la Ligue 1. Les Stéphanois restent sur une série de trois victoires consécutives et sont invaincus depuis le 5 octobre et onze rencontres toutes compétitions confondues.

5- Bordeaux, 31 points (a réussi à renverser la vapeur face à Lorient 3-2). Le match a été compliqué pour les Bordelais, menés par deux fois par Lorient, qui a ouvert le score à la 31e minute. Les Girondins ont finalement renversé la situation pour conserver leur invincibilité à domicile.

6- Rennes, 28 points (humilié à domicile contre Montpellier 4-0). C'en est fini de la série de neuf matches sans défaite du Stade Rennais, toutes compétitions confondues. A domicile, l'équipe bretonne a été largement dominée par Montpellier.

7- Monaco, 26 points (s'est imposé 2-0 à Toulouse). Les Monégasques ont pris l'avantage grâce à un doublé de Berbatov, préparant parfaitement leur rendez-vous crucial de mardi, à domicile face au Zénith Saint-Pétersbourg, en Ligue des champions.

8- Montpellier, 24 points (a dominé Rennes sur son terrain 4-0). Rolland Courbis paraissait surpris après la large victoire de son équipe : "La victoire est méritée mais pas sur ce score-là." Pour tenter d'expliquer la domination de son équipe, l'entraîneur de Montpellier a mis en avance la présence de "beaucoup de joueurs frais" de son côté, "six au coup d'envoi".

9- Nantes, 24 points (battu 2-1 par le PSG). Le coach nantais, Michel Der Zakarian, en veut à l'arbitre pour ne pas avoir exclu Marco Verratti et surtout pour avoir annulé un but à son équipe en première période. Sur un coup franc, il a refusé une réalisation aux Canaris pour une "faute imaginaire".

10- Reims, 22 points (s'est incliné face à Guingamp 2-3). Mauvaise semaine pour les Champenois. Quelques jours après leur cruelle défaite face à Lyon, les hommes de Jean-Luc Vasseur s'inclinent à domicile après avoir outrageusement dominé Guingamp en première période.

11- Nice, 21 points (vainqueur de Caen 3-2). L'OGC Nice se redonnne de l'air, après n'avoir pris qu'un point sur les cinq dernières journées.

12- Toulouse, 20 points (dominé par Monaco 2-0). Battus pour la troisième fois de la saison à domicile, les Toulousains confirment leur irrégularité chronique trois jours après leur victoire à Nantes (2-1).

13- Metz, 19 points (battu 3-1 à Marseille). Les Messins n'ont pas démérité, surtout en 1ère période. C'est pourtant au retour des vestiaires que Malouda a égalisé, avant que son équipe ne se fasse clairement dominer dans le jeu.

14- Evian TG, 19 points (s'est incliné face à Lyon 2-3). Cruel scénario pour les Haut-Savoyards. Privés de leur cannonier danois Daniel Wass, fiévreux, les hommes de Pascal Dupraz ont mené à deux reprises grâce à un doublé du vétéran Cédric Barbosa. Mais au terme d'un match tendu conclu par un pénalty litigieux, ils ont fini par s'incliner.

15- Lille, 18 points (s'est fait rejoindre par Lens en fin de match 1-1). Sale soirée pour les Lillois. Incapables de gagner en Ligue 1 depuis plus de deux mois, les hommes de René Girard se sont fait rejoindre dans le temps additionnel par leur rival lensois. Pire, l'entraîneur a perdu Bérié et Martin sur blessure lors des 20 premières minutes.

16- Guingamp, 15 points (s'est démené pour ramener la victoire de Reims 2-3). Pour se déplacer à Reims, l'entraîneur Jocelyn Gourvennec a maintenu sa confiance en l'équipe qui avait étrillé Caen 5-1 en milieu de semaine. Il a bien fait : son équipe a emporté une précieuse victoire en deuxième période qui permet aux Bretons de sortir de la zone rouge.

17- Lorient, 17 points (battu sur le fil par Bordeaux 3-2). Pour Lorient, venu avec de belles intentions mais toujours en difficulté au classement, la pilule peut être amère, même si face à eux, les hommes de Sagnol ont sûrement livré leur meilleur match de la saison.

18- Lens, 15 points (a arraché le nul à son rival lillois 1-1). Si Guingamp avait perdu à Reims, le nul arraché par les Sang et Or face au rival lillois leur aurait suffi à sortir de la zone de relégation. Cela n'a pas été le cas, mais le point acquis sous la pluie du Stade de France n'a été que justice pour Kombouaré et son équipe, qui se sont démenés tout le match pour satisfaire leur public venu en masse.

19- Caen, 14 points (concède une défaite face à Nice 3-2). Après la claque reçue mercredi à Guingamp (5-1), Caen signe une nouvelle défaite inquiétante et glisse un peu plus dans les tréfonds du classement.

20- Bastia, 14 points (battu par Saint-Etienne 1-0). Ça ne s'arrange pas pour les Corses, toujours lanternes rouges du championnat, après un match largement dominé par les Verts.