Cet article date de plus de cinq ans.

Villarreal battu par Levante, malgré Areola

Villarreal, qui inaugurait ce week-end son statut de leader du Championnat d'Espagne, s'est incliné en infériorité numérique sur la pelouse de Levante (1-0) dimanche pour la 7e journée, malgré plusieurs belles parades du gardien français Alphonse Areola.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Roberto Soldado (JOSE JORDAN / AFP)

Une reprise de volée du Brésilien Deyverson à la 83e minute a permis à  Levante de décrocher sa première victoire en Liga cette saison et de dompter le  "sous-marin jaune", réduit à dix dès la 36e minute de jeu en raison d'un second  carton jaune reçu par le latéral Bojan Jokic. Au classement, les hommes de Marcelino Garcia Toral (1er, 16 pts) se  retrouvent sous la menace du Real Madrid (14 pts), opposé à l'Atletico Madrid  (12 pts) en soirée (20h30). C'est un rude contrecoup pour Villarreal, propulsé le week-end dernier à la  première place de la Liga pour la première fois de son histoire entamée en 1923. Mais le second avertissement de Jokic pour un tacle dangereux a vite  contrarié les ambitions du "sous-marin jaune" et Levante en a profité: il a  fallu un grand Areola pour remporter un face-à-face avec Roger (28e) puis  sortir une parade du pied devant Jefferson Lerma (45e+1). Par son autorité et sa vigilance, le portier prêté par le Paris SG a  confirmé sa forme actuelle, récompensée cette semaine par sa première  convocation en équipe de France. Mais il n'a rien pu faire sur la jolie volée  de Deyverson, bien servi par l'Algérien Nabil Ghilas (83e), et Villarreal a dû  dire au revoir à son invincibilité en Liga cette saison.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Liga

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.