Cet article date de plus de neuf ans.

Statu quo en Liga

Statu quo entre le Barça et le Real lors de la 8e journée du championnat d'Espagne après la 8e journée samedi. Messi a frappé deux fois pour Barcelone qui a dominé Santander (3-0) et conserv une longueu d'avance sur le Real auteur d'une large victoire sur le Betis Séville (4-1) samedi lors de la 8e journée. Les Madrilènes ont fait la différence en deuxième période avec notamment un triplé de Higuain.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.

Barcelone a donc écrasé Santander 3-0 avec un doublé de Lionel Messi etrécupéré la première place de la Liga que lui avait subtilisée pendantquelques heures le Real Madrid. Lionel Messi a ouvert le score au CampNou sur un nouveau petit bijou de but à la 11e minute et Xavi a aggravéla marque à la demi-heure de jeu. Les Catalans ont ensuite géré leuravance, avant de l'amplifier avec un second but de l'Argentin à la 68eminute. Ce dernier est en tête du classement des buteurs avec dixréalisations.  

Pour porter le danger devant le but du Betis, José Mourinho avait finalement choisi Higuain plutôt que Benzema, encore à court de forme après sa blessure aux adducteurs qui l'a éloigné des terrains pendant deux semaines. L'Argentin a une nouvelle fois inscrit trois buts, après son triplédernièrement réussi face à l'Espanyol Barcelone (4-0), et se pose comme sérieux concurrent du Français.  Ronaldo, lui, a fêté son 100e match sous le maillot Merengue. Si le Portugais n'a pas soufflé ses bougies en marquant samedi, il a tout de même délivré deux passes décisives.

Le Betis, promu de deuxième division, a toutefois posé quelques problèmes au Real Madrid, notamment en première période quand les hommes de Mourinho n'arrivaient pas à concrétiser leur domination.  Le premier quart d'heure a même été largement à l'avantage des Andalous, qui se sont ensuite éteints, cédant devant le réalisme du Real.

 De son côté, Majorque est parvenu in extremis à égaliser face à Valence (1-1). Le Français Adil Rami, reprenant esseulé un ballon sur un corner, avait
pourtant permis à Valence de mener au score (39), mais Majorque est revenu sur le fil grâce à un penalty transformé par Hemed (90+2). Enfin, Getafe-Villarreal a accouché d'un match nul (0-0) qui n'arrange personne, au terme plutôt terne.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Liga

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.