Cet article date de plus de sept ans.

Neymar défend son transfert

L'attaquant brésilien Neymar, dont le transfert au FC Barcelone à l'intersaison a fait l'objet d'une plainte devant la justice espagnole pour "appropriation indue", a assuré dans un entretien publié mercredi qu'il n'y avait "rien d'illégal" dans les contrats signés pour cette opération.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Le joueur brésilien du FC Barcelone, Neymar

"Je sais qu'on parle beaucoup de mon contrat", a dit le joueur de 21 ans  dans les colonnes du quotidien catalan Sport. "C'est mon père qui a signé les contrats et il est évidemment quelqu'un qui  a toute ma confiance. Il n'y a rien d'illégal. Dans tous les cas, si quelqu'un  a le moindre doute, il peut s'adresser à mon père parce que pour ma part, je me  concentre sur ce que je dois faire, à savoir jouer au football."

Un juge de l'Audience nationale, qui a demandé en décembre une série de  justificatifs au Barça, doit se prononcer sur la plainte déposée par un "socio" (supporteur-membre) du Barça qui accuse le président du club Sandro Rosell  "d'appropriation indue", un délit apparenté en droit français à un abus de bien social. Dans un avis rendu la semaine dernière, le parquet de cette haute instance  judiciaire espagnole a estimé qu'il y avait lieu d'enquêter sur les conditions  du transfert de Neymar en provenance du club brésilien de Santos pour 57 millions d'euros selon le Barça.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Liga

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.