Liga : le Real Madrid champion d’Espagne après sa large victoire contre l’Espanyol Barcelone

Vainqueurs de l'Espanyol Barcelone (4-0) samedi, les Merengues ne peuvent plus être rattrapés en tête du classement, et décrochent le 35e titre de champion de leur histoire.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
Les Madrilènes posent avec le trophée de la Liga, le 30 avril 2022. (BERNAT ARMANGUE / AP)

Le Real est sur le toit de l’Espagne. Grâce à leur victoire maîtrisée face à l’Espanyol Barcelone (4-0) à Santiago Bernabeu, samedi 30 avril, les Madrilènes ont officiellement décroché le titre de champion d’Espagne 2022. Un doublé de Rodrygo (33e, 43e) et deux jolis buts de Marco Asensio (56e) et Karim Benzema (81e) ont scellé le succès des hommes de Carlo Ancelotti, devant 80 000 spectateurs en liesse. Avec 17 points d’avance sur le dauphin sévillan, ils ne peuvent plus être rattrapés en tête du classement, et s’adjugent la 35e Liga de leur histoire.

Malgré un onze assez remanié, dans l’optique de la demi-finale retour de Ligue des champions contre Manchester City mercredi 4 mai (21 heures), le Real a offert une nouvelle démonstration pour décrocher le second trophée de sa saison. Avec Karim Benzema sur le banc au coup d'envoi, c’est Rodrygo qui s’est mué en buteur providentiel pour guider les siens vers le sommet. Lui qui n’avait marqué qu’un but depuis le début de la saison en Liga, a inscrit un doublé en dix minutes pour mettre le Real sur orbite avant la mi-temps.

Titularisé au milieu de terrain, Eduardo Camavinga a lui aussi livré une solide prestation, illustrée par une passe décisive sur le troisième but d’Asensio. Le jeune Français (19 ans), qui remporte par la même occasion le premier titre de champion de sa carrière, a une nouvelle fois montré qu'il avait sa place dans la rotation pour le onze titulaire.

Benzema remplaçant mais buteur

Et puisque la fête n’est pas complète sans "KB9", le Français y est aussi allé de sa réalisation, vingt minutes après son entrée en jeu. Un quatrième et dernier but pour entériner la victoire des Merengues et soigner son statut de meilleur buteur du championnat (26 buts). Comme un symbole, c’est lui qui est allé chercher le trophée après la rencontre, en compagnie de Marcelo, devenu le joueur le plus titré de l'histoire du club avec 24 trophées glanés.

Ce succès est également celui de l'entraîneur, Carlo Ancelotti. Cet après-midi, en l’absence de plusieurs cadres, il a fait confiance à ses remplaçants, qui le lui ont bien rendu. À bientôt 63 ans, l’Italien devient le premier entraîneur à remporter les cinq grands championnats européens (Premier League, Liga, Serie A, Bundesliga, et Ligue 1). Sous ses ordres, le Real a retrouvé le graal national, deux ans après son dernier sacre en 2020. Avant, peut-être, de briller à nouveau au sommet de l'Europe.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Liga

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.