Cet article date de plus de six ans.

Le Singapourien Lim finalise le rachat du FC Valence

L'homme d'affaires singapourien Peter Lim a finalisé vendredi soir le rachat de Valence par la signature d'un accord définitif avec Bankia, principal créancier du club espagnol, dont il détiendra 70% du capital. Attendu depuis plusieurs mois, ce rachat doit encore recevoir "les autorisations administratives nécessaires" selon le club, mais c'est une bouffée d'oxygène pour Valence, plombé ces dernières années par sa très lourde dette au point que la construction de son nouveau stade avait dû être interrompue faute de crédits.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Alcacer lève les doigts, Gomes le congratule et Valence sourit (JOSE JORDAN / AFP)

Bankia et Meriton, la holding de Lim, étaient déjà parvenus en juin à un  accord de principe. Les documents signés vendredi soir "développent" et  finalisent cet engagement initial, a fait savoir la banque espagnole dans un  communiqué. "Bankia, le Valence CF et Meriton ont signé aujourd'hui (vendredi) les  contrats pour refinancer la dette du club envers la banque, et pour financer  partiellement l'acquisition par Meriton de 70,06% des actions du Valence CF  détenues par la Fondation Valence CF", a annoncé Bankia.

Stade achevé en 2019

"Cette opération suppose pour la banque la récupération totale des près de  320 millions d'euros prêtés à l'époque au club et à la Fondation", poursuit  l'établissement bancaire. Dans la foulée, le club de Liga a fait savoir sur son site internet que  Meriton avait également signé le protocole de vente avec la Fondation Valence  CF, entérinant la prise de contrôle de Lim. Chan Lay Hoon, directrice de Meriton, a indiqué samedi lors d'une  conférence de presse que Lim souhaitait rester "longtemps" à Valence et voir le  nouveau stade achevé d'ici à 2019, date du centenaire du club "che".

intéressé par le rachat de Valence depuis fin 2013, Peter Lim, Singapourien  de 61 ans, avait obtenu en mai un accord avec la Fondation pour racheter ses  parts, à condition d'investir au moins 300 millions d'euros. Malgré la lenteur des négociations avec Bankia, Lim a activement participé  cet été à la reconstruction de l'effectif de Valence, qui a réussi à attirer  des joueurs comme l'international espagnol Alvaro Negredo. 

Le club, auteur d'un excellent début de saison, était quatrième du  Championnat d'Espagne avant la 9e journée prévue ce week-end. L'avènement de Peter Lim constitue un nouveau cas de rachat d'un club de  football européen par des capitaux étrangers, quelques mois seulement après  l'arrivée du milliardaire indonésien Erik Thohir à l'Inter Milan (Italie).

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Liga

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.