Cet article date de plus de cinq ans.

Large vainqueur de Bilbao, Barcelone fête dignement le 5e Ballon d'Or de Messi

Comme le Real Madrid un peu plus tôt dans la journée, le FC Barcelone s'est baladé pour le compte de la 20e journée de Liga. Le Barca s'est imposé (6-0) devant l'Athletic Bilbao sur sa pelouse du Camp nou et reste à deux points de l'Atletico Madrid, lui aussi vainqueur ce dimanche (3-0 face à Las Palmas).
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
l'efficacité du trio Suarez, Neymar et Messi est très attendu du côté du Barça en Ligue des Champions (LLUIS GENE / AFP)

Lundi, Lionel Messi recevait son cinquième Ballon d'Or. Ce dimanche, il a repris son rythme hebdomadaire et le Barca a pris sa roue. Opposés à l'Athletic Bilbao, englué dans le ventre mou de la Liga (9e), les Blaugranas​ n'ont pas beaucoup attendu pour prendre les devants avec un penalty de Messi dès la 7e minute de jeu. Le tout début de match est d'ailleurs un cauchemar pour les Basques. En sept minutes, ils manquent une énorme occasion par Eraso qui manque le cadre au point de penalty, concèdent un penalty, voient leur gardien, Iraizoz, être expulsé pour cette faute sur Suarez, et Messi inscrire son 10e but en Liga cette saison.

Neymar y va de son but, triplé pour Suarez

Bilbao a laissé passer sa chance et va subir les foudres de l'attaque de feu barcelonaise. Neymar (31') qui profite d'un décalage de Suarez pour tromper Herrerin d'un subtil ballon piqué, puis Suarez (47') après que le Brésilien lui a rendu la monnaie de sa pièce, Rakitic (62') sur un festival de Neymar, et encore Suarez par deux fois (68' et 82'), donnent un avantage à la fois (très) confortable et décisif à leur équipe. Cette victoire permet aux joueurs de Luis Enrique de rester dans le sillage de l'Atletico Madrid au classement. Les Madrilènes se sont imposés (3-0) sur la pelouse de Las Palmas, grâce un doublé de Griezmann et un but de Felipe Luis, en fin d'après-midi.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Liga

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.