Cet article date de plus de cinq ans.

L'Atletico leader provisoire

L'Atletico Madrid a repris provisoirement la tête du championnat après sa victoire sur Malaga (1-0) samedi lors de la 35e journée. Après la victoire renversante du Real dans l'après-midi au Rayo Vallecano (3-2), la situation reste toujours aussi serrée en haut du classement de la Liga.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Yannick Ferreira (Atletico Madrid) au duel avec Raul Albentosa (Malaga) (JAVIER SORIANO / AFP)

Au stade Vicente-Calderon, l'Atletico a eu toutes les peines du monde à se défaire d'une équipe de Malaga très compacte. Les "Colchoneros" ont eu les meilleures occasions, notamment sur une frappe au ras du poteau du Français Antoine Griezmann (14e), par ailleurs assez discret. Mais avec leur entraîneur Javi Gracia, bête noire tactique de Diego Simeone, les Andalous ont livré un match très engagé et contribué à alimenter une atmosphère électrique. "El Cholo" Simeone a d'ailleurs été exclu en fin de première période alors qu'un ballon avait été lancé sur la pelouse depuis le banc "colchonero" pour perturber une contre-attaque de Malaga.

Les inspirations du technicien argentin ont néanmoins payé: l'entrée en jeu de Correa a dynamité la défense adverse et le petit attaquant argentin a inscrit le seul but du match après avoir repiqué à l'entrée de la surface (62e). C'est un but qui vaut de l'or dans la course au titre, avec encore trois rencontres à jouer à l'issue de ce week-end: l'Atletico a contraint le Barça à réussir un carton plein, tout comme le Real Madrid, revenu de loin samedi après-midi.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Liga

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.