Cet article date de plus de huit ans.

Les confidences d'un footballeur mystère

Ce blogueur, ancien joueur professionnel, dévoile en toute liberté les secrets des vestiaires de Premier League. Son identité reste une énigme.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
Qui est "The secret footballeur" ?  (TOM AND STEVE / GETTY IMAGES)

Qui est-il ? Le mystère reste entier, même si, ces dernières semaines, la liste des suspects s'est réduite. Depuis janvier 2011, un mystérieux footballeur analyse et écorne le monde du foot. Son blog est l'un des plus lus sur The Guardian (en anglais). Ses textes ont été compilés et publiés en France jeudi 3 janvier dans The secret footballeur (Editions Hugo sport). A cette occasion, Francetv info revient sur cette chasse à l'homme, mais également sur ces chroniques qui ont donné un nouvel éclairage sur le football.

Jeu de piste

"Qui je suis ? Je suis le footballeur secret." Cette réplique digne de Batman conclut une vidéo (en anglais) où l'homme, balle au pied, livre quelques indices sur son identité. Juste ce qu'il faut pour entretenir le mystère et donner du grain à moudre aux 50 000 personnes qui le suivent sur Twitter.

Car découvrir son identité est devenu un jeu. Sur ce site (en anglais) créé spécialement pour l'enquête, les différentes informations qui filtrent sont collectées, les internautes échangent leurs avis et l'on peut ainsi voter pour désigner ses favoris. Un véritable "qui est qui", s'amuse Rue89. L'homme serait ainsi anglais, blanc, marié et père d'une fille, aurait joué douze saisons en pro et connu deux clubs de Premier League, note L'Equipe, et aurait également joué contre Arsenal. Pour l'instant, Kevin Davies tient la corde devant Joey Barton, selon le dernier sondage.

Les coulisses du football sans langue de bois

Son succès, "The secret footballeur" le doit à son anonymat et à sa plume. Sans craindre les représailles, il peut se lâcher et aborder tout ce que l'on aborde pas, ou très peu, dans le monde du football, comme la difficulté pour un joueur de révéler son homosexualité, les relations, extrêmement sommaires, entre les footballeurs et les présidents de club, ou encore pourquoi les joueurs anglais traînent des pieds pour être en sélection ("Représenter l'Angleterre, c'est un peu comme dormir avec la reine, c'est un honneur bien sûr, mais pour quel plaisir ?").

Forcément, il y raconte également les excès, les soirées de débauche. Comme cette bataille de champagne dans un hôtel de Las Vegas (Etats-Unis) "où il faut commander des bouteilles pour la table d'à côté. Le perdant est celui qui ne peut plus payer". Résultat ? Une note de 130 000 dollars (près de 100 000 euros), "sans compter les pourboires". 

Le blues du champion

Ses pages de blog donnent un aperçu des difficultés, souvent ignorées, du métier de footballeur. "Est-ce que j’aurais davantage d’amis (…) si j’avais pu leur consacrer ne serait-ce qu’un seul week-end ces douze dernières années ? Est-ce que j’aurais pu être présent au mariage de mon meilleur ami, dont j’étais supposé être le témoin, au lieu de rester sur le banc contre Arsenal ?", confie-t-il.

On apprend également que, comme bon nombre de footballeurs et de sportifs de haut niveau, il a été victime d'une dépression. Car, que ce soit pour gérer une blessure grave, une contre-performance, ou tout simplement sa fin de carrière, le sportif est souvent seul. Le sujet est encore mal connu et souvent tabou. En France, le syndicat des rugbymen professionnels a créé une permanence de soutien psychologique. Unique dans le sport français, comme le notait le JDD, il n'existe rien de ce genre en Angleterre. Avec l'écriture, "The secret footballeur" a sans doute trouvé une autre thérapie.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.