Cet article date de plus de cinq ans.

Le secrétaire général français Jérôme Valcke limogé

Considéré comme le bras droit de Sepp Blatter, Jérôme Valcke fait aussi les frais de l'opération main propre que semble vouloir mettre en place actuellement la Fédération internationale de football. Son licenciement reste néanmoins symbolique.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
 (Jérôme Vacke révoqué après avoir été suspendu © REUTERS / Paulo Whitaker)

Dans les faits, ça ne va pas changer grand-chose puisque Jérôme Valcke était suspendu depuis mi-septembre. C'est l'un des hommes clés de Sep Blatter même s'il n'est pas du tout poursuivi pour les mêmes faits puisqu'il est soupçonné d'avoir tenté de tirer profit d'une sombre histoire de revente de billets lors de la dernière coupe du monde. La chambre de jugement de la justice interne de la Fifa a requis contre le Français  la semaine dernière une suspension de 9 ans de toute activité liée au football.

Un parcours jusque-là sans faute

Ex-journaliste, aujourd'hui âgé de 55 ans, il avait jusqu'à ce que le scandale éclate réalisé un parcours professionnel sans fausse note. Directeur marketing de la Fifa, écarté à la suite d'un litige entre deux sponsors puis réintégré  avec une belle promo  au poste de  numéro 2 de la plus puissante des fédérations internationales, secrétaire général. En fait le vrai patron de la mécanique interne de la Fifa, il souhaitait  dans un premier temps quitter ses fonctions fin février à l'issue de l'élection du nouveau patron du football mondial. Mais depuis plusieurs mois et les premières accusations Jérôme Walke avait bien conscience que ce serait totalement impossible. 

A LIRE AUSSI ►►► FIFA : comment un ex-footballeur israélien a fait chuter Jérôme Valcke

A LIRE AUSSI ►►► Fifa : "Je n'ai aucun reproche à me faire" assure Jérôme Valcke sur France Info

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.