Cet article date de plus de huit ans.

La violence dans les stades

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Franceinfo (Franceinfo)

320 morts en mai 1954 au cours d'un match Pérou-Argentine au stade Nacional de Lima, à la suite d'un mouvement de foule dans les tribunes. 126 morts en mai 2001 à Accra au Ghana à la fin du match entre Hearts of Oaks et Kumasi. 96 morts dans une bousculade à Liverpool lors de demi-finale de la Coupe d'Angleterre contre Nottingham Forest. 66 morts en janvier 1971 au cours du derby Rangers-Celtic en Ecosse dans un mouvement de foule dans une tribune de l'Ibrox Stadium. 56 morts en mai 85 en Angleterre dans l'incendie de la tribune en bois au cour sdu match Bradford-Lincoln City 48 morts en février 1974 en Egypte à la suite de l'entrée de 80.000 personnes dans un stade de 40.000 places. 43 morts en avril 2001 en Afrique du Sud  dans une gigantesque bousculade au stade d'Ellis Park à Johannesburg 40 morts en janvier 1991 en Afrique du Sud dans des affrontements pendant un match après l'annulation d'un but par l'arbitre 39 morts en mai 85 dans le stade du Heysel à Bruxelles, des hooligans anglais avaient envahi une tribune où se trouvent de nombreux tifosi de la Juve. 18 morts en mai 1992 dans le stade Furiani à Bastia en Haute Corse après l'effondrement d'une tribune provisoire de 10.000 places.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.