Cet article date de plus de sept ans.

La France écarte le Nigeria (2-0) et gagne sa place en quarts

Les Bleus ont souffert, mais ont finalement écarté les Nigérians en huitièmes de finale du Mondial (1-0), après un match stressant. Ils affronteront l'Allemagne, vainqueur de l'Algérie, en quarts. C'est Paul Pogba, l'homme du match après un début de compétition compliqué, qui a inscrit le but vainqueur à dix minutes de la fin, avant qu'un but contre son camp vienne sceller le score.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
 (Paul Pogba, héros du match © SIPANY/SIPA)

Les Bleus ont pris leur temps. À tel point que le spectre du huitième de finale entré dans la légende, face au Paraguay en 1998, a ressurgi dans les mémoires... À l'époque, Laurent Blanc avait inscrit le but en or dans la prolongation. Mais cette fois, pas besoin d'en arriver à telle extrémité, Paul Pogba a inscrit le but libérateur à l'entrée dans les dix dernières minutes du match.

À REVIVRE ►►► La victoire des Bleus face au Nigeria

Revivez les deux buts des Bleus avec les commentaires de Julien Brigot et Claude Le Roy
écouter
Revivez les deux buts des Bleus avec les commentaires de Julien Brigot et Claude Le Roy

Quatre ans après le désastre de Knysna, les Bleus se taillent ainsi une route jusqu'en quarts de finale, objectif assumé côté français avant le Mondial. Ils retrouveront l'Allemagne, qui a battu l'Algérie lundi soir (2-1). Un objectif rempli après une partie qui en a fait stresser plus d'un dans le stade de Brasilia, ou devant la télévision. Mais cette fois, c'est sûr : la France fait partie des huit dernières nations qualifiées dans cette Coupe du Monde, et retrouve le goût de la performance huit ans après avoir échoué en finale face à l'Italie.

Enyeama, redoutable mais battu

Pendant plus de trois quarts d'heure, les Bleus ont souffert face à des Nigérians joueurs et accrocheurs, qui ont réussi à se procurer quelques occasions, bien annihilées par un Hugo Lloris en verve. Côté sombre, les Français auraient pu (dû ?) se retrouver à dix contre onze après une vilaine faute de Blaise Matuidi sur Onazi en début de seconde période.

"Je suis très fier de ce qu'on fait depuis le départ" (Hugo Lloris, sur TF1)

Mais finalement, les Bleus, en fin de première période comme en fin de match, ont réussi à inverser la pression. La barre transversale trouvée par Yohan Cabaye a sonné la révolte, tandis que Karim Benzema sortait peu à peu de la torpeur générale. Et à la fin, c'est Paul Pogba qui marque, sur corner, après une sortie ratée du gardien nigérian Vincent Enyeama - qui a marqué les esprits avec Lille en Ligue 1 la saison dernière -, pourtant impeccable jusque-là. Quelques minutes plus tard, Antoine Griezmann reprenait un centre de Mathieu Vabuena, mais c'est finalement le Nigérian Joseph Yobo qui catapultait le ballon dans ses propres buts. 

La réaction de Mathieu Valbuena
écouter
La réaction de Mathieu Valbuena

Les Bleus ont montré deux faces, dont l'une très séduisante une fois que les Nigérians ont baissé de rythme. Une victoire capitale, et un virage bien négocié, qui offre le droit de rêver.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Foot

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.