Euro 2021 : la petite phrase de Mbappé sur son avenir, les applaudissements espagnols, le gigantesque stade de Bakou... la Gazette du 12 juin

En ce deuxième jour de l'Euro 2021 samedi, retrouvez les choses à savoir sur la compétition dans la Gazette quotidienne.

Article rédigé par
Louise Gerber - franceinfo: sport
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 2 min.
De gauche à droite : Unai Simon, l'entraîneur espagnol Luis Enrique et Kylian Mbappé. (AFP)

Euro 2021 jour deux. Outre les trois rencontres prévues samedi 12 juin, (pays de Galles-Suisse, Danemark-Finlande, Belgique-Russie), voici les autres infos de la journée à ne pas manquer, regroupées dans la Gazette de l'Euro.

La décla du jour

Les jours passent et le feuilleton Mbappé au PSG se poursuit. L'attaquant phare du club de la capitale, a assuré dans une interview à France Football paru samedi, à trois jours des débuts de la France à l'Euro, qu'il ne ferait "pas de coups en traître" à son club. "Le PSG comprend ma demande" de prendre du temps pour décider, "sans doute aussi parce qu'il sait que je ne ferai pas de coups en douce ni en traître", assure la star du PSG et de l'équipe de France, qui affronte l'Allemagne mardi 15 juin à Munich.

Le PSG espère prolonger sa star, en fin de contrat dans un an, comme il l'a fait pour son autre star offensive, le Brésilien Neymar, qui a renouvelé jusqu'en 2025.

"Je dois prendre la bonne décision, qui est difficile (...). Je suis dans un endroit où je me plais, où je me sens bien. Mais est-ce qu'il s'agit du meilleur endroit pour moi? Je n'ai pas encore la réponse", a déclaré l'international français de 22 ans. Affaire à suivre donc.

La haie d'honneur du jour

Les Espagnols et les olas c'est une histoire d'amour qui dure. La sélection espagnole a fait une haie d'honneur samedi 12 juin remerciant les 17 réservistes appelés pour pallier d'éventuels forfaits liés au Covid-19 (après le test positif du capitaine Sergio Busquets, toujours à l'isolement). Après avoir passé trois jours au camp de base de Las Rozas, dans la banlieue nord-ouest de Madrid, les 17 réservistes (dont onze jeunes de la sélection des moins de 21 ans) ont quitté leurs équipiers sous une salve d'applaudissements. Un beau geste des joueurs de la Roja, qui débuteront l'Euro lundi 14 juin, en affrontant la Suède à Séville.

Le stade du jour

Le deuxième match de la compétition, une rencontre opposant le pays de Galles à la Suisse, avait lieu samedi au stade olympique de Bakou. Enceinte multisport, et bien qu'elle ait déjà accueilli des matchs de football (dont la finale de Ligue Europa en 2019), la structure n'est pas forcément la plus adaptée pour assister à une rencontre du ballon rond.

C'est ce qu'ont pu constater certains supporters gallois qui avaient fait le déplacement en Azerbaïdjan : situés très loin du terrain, derrière les cages, ils n'auraient sûrement pas refusé une paire de jumelles pour mieux voir Gareth Bale et ses coéquipiers jouer sur la pelouse.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Kylian Mbappé

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.