Football : Karim Benzema dans le viseur de la presse saoudienne pour ses mauvaises performances

Avec son équipe du club d'Al-Ittihad, l'attaquant français sacré Ballon d'or en 2022, pointe à une anonyme sixième place du championnat saoudien, à 22 points du club leader Al-Hilal.
Article rédigé par franceinfo
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min
Karim Benzema en action lors d'un match, à Djeddah, en Arabie Saoudite, le 15 décembre 2023. (JOSE BRETON / NURPHOTO)

Il avait été accueilli en grande pompe, comme une rock star, par son nouveau club d'Al-Ittihad, à son arrivée à Djeddah, en Arabie saoudite. Six mois plus tard, la lune de miel semble bien loin et Karim Benzema n'a pas fait de miracle en Saudi Pro League.

Il compte 9 buts, 4 passes décisives, en 14 matchs, ce n'est pas assez, au goût des observateurs et même de son entraîneur, l'argentin Marcelo Gallardo. Pour preuve, ce dernier l'a remplacé en fin de match, samedi 23 décembre alors qu'il ne souffrait d'aucune blessure. Un choix qui en dit long.

"Il ne fait aucun effort"

Karim Benzema est devenu la cible des journalistes locaux et notamment du présentateur Waleed Al-Farraj, figure du football saoudien qui pointe le manque d'implication du français. La défaite samedi contre l'avant-dernier du championnat, le Al-Raed Saudi Football Club, est la goutte de trop : "Il ne fait aucun effort !", a tranché le présentateur, lors de son émission. Avant d'insister : "L'écart avec le public se creuse de jour en jour, c'est comme s'il leur disait, je m'amuse avec vous. Il est mal à l'aise", conclut Waleed Al-Farraj.

Karim Benzema est sous contrat jusqu'en 2026, pas sûr qu'il aille au bout à ce rythme-là.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.