Simone Inzaghi succède à Antonio Conte sur le banc de l'Inter Milan

L'ancien technicien de la Lazio Rome s'est engagé jeudi pour deux saisons avec le champion d'Italie en titre.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Simone Inzaghi, alors sous les ordres de la Lazio Rome contre le Torino, le 18 mai 2021 à Rome. (GIUSEPPE MAFFIA / NURPHOTO)

Face aux problèmes financiers, l'heure est aux paris pour l'Inter Milan. Après une saison de haute volée, conclue par le titre de champion en Serie A sous les ordres d'Antonio Conte, les Nerazzurri ont confié leur destin à Simone Inzaghi. Le technicien italien arrive de la Lazio Rome et remplace Conte, parti à la suite d'un différend avec ses dirigeants. Inzaghi s'est engagé, jeudi 3 juin, pour deux saisons.

Avec la Lazio, l'ancien international italien avait tout connu : la gloire en tant que joueur pendant dix saisons et l'apprentissage du métier d'entraîneur depuis 2016. Passé par les équipes de jeunes, Inzaghi s'était imposé depuis 2016 sur le banc, redonnant un peu de lustre à un club historique du football transalpin mais à l'éclat terni au début des années 2010. Avec le frère de "Pippo", la Lazio a remporté une Coupe d'Italie en 2019, et deux Supercoupes d'Italie en 2017 et 2019. Surtout, elle a retrouvé le goût des joutes européennes avec un retour en Ligue des champions cette saison, la qualification en huitièmes de finale en prime.

En pleine progression malgré une saison 2020-2021 frustrante en championnat, Inzaghi va se confronter à un nouveau défi avec l'Inter Milan. Et il est de taille, avec l'ambition de conserver sa place parmi les cadors de Serie A, tout en jouant la Ligue des champions dans un contexte économique très compliqué.

En terrain glissant

Les Interistes se voient contraints à une cure d'austérité drastique pour combler des pertes estimées à 100 millions d'euros cette saison. Plusieurs joueurs cadres pourraient être transférés (Hakimi, Martinez, voire Lukaku) et l'effectif à reconstruire. L'occasion pour Simone Inzaghi de confirmer sa valeur sur le banc, même si son contrat court jusqu'en 2023 ne semble lui laisser déjà qu'une marge de manœuvre limitée.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Inter Milan

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.