Indre : un arbitre porte plainte après une agression lors d'un match de foot

À la fin d'une rencontre entre Argy et Poulaines, dans l'Indre), l'arbitre a été pris à partie par un supporter, qui lui a envoyé une bouteille à la tête. Il quittera les urgences avec cinq points de suture et trois jours d’arrêt de travail.

Abdel Madjid, arbitre agressé à Argy le dimanche 24 février après un match de troisième division.
Abdel Madjid, arbitre agressé à Argy le dimanche 24 février après un match de troisième division. (LAURA LAVENNE / RADIO FRANCE)

Un arbitre a porté plainte lundi, après avoir reçu un projectile à la tête, lors d’un match de troisième division, à Argy, dans l'Indre, dimanche 24 février, indique France Bleu Berry.

À la fin de la rencontre entre Argy et Poulaines (Indre), vers 17 heures, Abdel Madjid est pris à partie par un supporter "certainement alcoolisé" qui l’a insulté. "D’autres spectateurs nous ont entourés et c’est là que j’ai reçu une bouteille sur la tête. C’est inacceptable", déplore-t-il à France Bleu Berry. Il quittera les urgences avec cinq points de suture et trois jours d’arrêt de travail.

Des insultes pendant le match, cela arrive fréquemment, mais au coup de sifflet final, tout le monde rentre chez soi et c’est fini. Ce dimanche ça n’a pas été le cas.Abdel Madjidà France Bleu Berry

L'arbitre a déposé plainte à la gendarmerie de Buzançais. Cette agression a été condamnée par le district de football de l’Indre et l’Unaf arbitres qui regroupe 130 arbitres dans le département. "Il faut qu’ils comprennent que les arbitres font partie de la famille du football et qu’on doit accepter leurs décisions, indique de son côté Marc Touché, le président du district de football de l’Indre. Il y a encore trop de personnes qui tiennent des propos intolérables sur les bords des terrains."

"Il y a de plus en plus de violences, d’insultes et même des menaces de mort à l’encontre des arbitres", ajoute Raphaël Blin, président de l’Unaf, qui appelle tous les arbitres membres de l'Unaf à retarder les matchs de 10 à 15 minutes lors des rencontres qui auront lieu dimanche 3 mars.