Incidents Ligue 1 : Thiriez veut durcir les sanctions, Kanner prône le "zéro tolérance"

Au lendemain de l'interruption du match Marseille-Lyon, Frédéric Thiriez, le président de la LFP, a suggéré lundi de durcir les sanctions financières et sportives contre les clubs où se produisent des incidents. Et le ministre des Sports, Patrick Kanner, de réclamer lui aussi "des sanctions extrêmement fermes".

(Frédéric Thiriez, le président de la LFP, est très remonté contre Marseille après les incidents de la veille © REUTERS/Charles Platiau)

"Au lieu de montrer ce que le foot a de meilleur, il a montré ce qu'il y a de pire" : Frédéric Thiriez n'a pas eu de mots assez durs lundi à l'encontre de l'OM. Le match face à Lyon dimanche a dû être interrompu 20 minutes, après des jets de projectiles sur des joueurs lyonnais.

Bref, le président de la Ligue de football professionnel, a estimé qu'il fallait "aider le club, avec les pouvoirs publics, à reprendre le contrôle de son public et notamment de ses virages" . "La question des virages à Marseille est très difficile, historique. La Ligue n'a pas de pouvoir de décision mais elle peut favoriser le dialogue en lien avec les pouvoirs publics".

Et puis, il est aussi question d'un renforcement des sanctions financières et sportives contre les clubs où se produisent des incidents. "Je m'interroge, pour l'avenir, sur la pertinence de l'arsenal de sanctions" . L'idée pourrait être de "rajouter quelques zéros de plus aux amendes" .

L'adresse de Frédéric Thiriez aux supporters : "Faites la fête, pas la guerre !"
--'--
--'--
"Je souhaite des sanctions extrêmement fermes" , a réagi le ministre des Sports Patrick Kanner sur France Info. "Pour que de tels événements ne se reproduisent pas, il faut zéro tolérance" , martèle-t-il. Et Concrètement ? "Il y a une réflexion collective à avoir" ... Le dossier est loin d'être clos.