"Il fallait tout simplement attendre mon heure" : le défenseur Clément Lenglet fait son apparition en équipe de France

Le défenseur du FC Barcelone, 23 ans, est convoqué pour la première fois chez les Bleus. 

Clément Lenglet lors d\'une conférence de presse à Clairefontaine, en mai 2019. 
Clément Lenglet lors d'une conférence de presse à Clairefontaine, en mai 2019.  (FRANCK FIFE / AFP)

Questionné à chaque rassemblement des Bleus ou presque sur l'absence de Clément Lenglet dans la liste des 23 joueurs retenus, Didier Deschamps a fini par le convoquer. Il sera dans le groupe pour le match amical contre la Bolivie, dimanche 2 juin, ainsi que pour les deux rencontres qualificatives pour l'Euro 2020 contre la Turquie et Andorre. Deux autres joueurs entrent pour la premi_re fois dansle groupe, le gardien Mike Maignan et le défenseur Léo Dubois.

À 23 ans, Clément Lenglet s'est imposé au FC Barcelone et espère désormais percer en équipe de France. Il profite de la blessure du Parisien Presnel Kimpembé. "J'avais bien sûr envie de venir le plus vite possible mais je savais qu'il y a avait des joueurs qui étaient en place et qui performaient en club et en sélection. Il fallait tout simplement attendre mon heure, maintenant je suis là et je suis très heureux de pouvoir profiter de tout ça et de partager ces moments avec le groupe", assure le Barcelonais. 

De Beauvais au Barça

Tout est allé extrêmement vite ces dernières saisons pour Clément Lenglet. Formé à Nancy, le natif de Beauvais est parti au FC Séville en 2017 avant de rejoindre le FC Barcelone une saison plus tard. "J'ai beaucoup progressé de Nancy jusqu'à Barcelone. Le chemin a été assez rapide pour les gens de l'extérieur mais j'ai quand même beaucoup travaillé", avance Clément Lenglet. 

J'ai la sensation d'avoir eu les choses en temps voulu. J'espère que ça va continuerClément Lengletà franceinfo

Solide défensivement, adroit dans ses relances, Lenglet a séduit. International espoirs à dix reprises entre 2015 et 2016, Clément Lenglet fait désormais partie de la liste des "vrais" Bleus. Ce n'est pas forcément surprenant selon Pablo Correa qui l'a entraîné à Nancy. "Je voyais déjà en lui un exemple. L'image qu'il avait dans le vestiaire, c'était quelqu'un qui travaillait toujours pour s'améliorer. C'est surtout cette notion de vouloir toujours s'améliorer qui l'a mené à être là où il est aujourd'hui".  

Une saison aboutie 

Avec cette convocation chez les Bleus, Clément Lenglet clôture en beauté une saison qui l'a vu également s'imposer au Barça et devenir titulaire à la place d'un autre Français, Samuel Umtiti. "Sam m'a super bien accueilli quand j'ai signé à Barcelone, raconte Clément Lenglet. On a une relation de Français dans un club étranger. Le fait de jouer au même poste, qu'il y ait de la concurrence, ce n'est pas un poids dans cette relation et c'est très bien comme ça". Ce qui n'empêchera pas Clément Lenglet de se battre, là encore, pour passer devant Umtiti en équipe de France.