Cet article date de plus de neuf ans.

Football. Pourquoi les matchs amicaux du mois d'août vont vous manquer

Ce soir, l'équipe de France de foot affronte l'Uruguay au Havre. Même s'ils sont un sommet d'ennui, les matchs amicaux du mois d'août, supprimés par la Fifa à partir de 2015, ont leur petit charme. 

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 3 min.
Les Bleus à l'entraînement avant un match amical contre les îles Féroé, le 11 août 2008. (FRANCK FIFE / AFP)

FOOT - Un match amical le 15 août, ça ne sera plus possible dès 2015. La Fifa va en effet interdire les rencontres amicales disputées dans la moiteur estivale, avec des joueurs à moitié en vacances et un enjeu nul - comme le résultat du match, bien souvent. Raison de plus pour profiter de ce France-Uruguay au Havre. Car le match amical du mois d'août, c'est tout un folklore.

Les Bleus en août : toujours du spectacle, pas toujours sur le terrain

On distingue trois types de matchs amicaux estivaux : 

- le nouveau départ. Dans l'esprit du sélectionneur qui cherche à imprimer sa patte, c'est l'objectif de cette rencontre. Avant les matchs à enjeu, on teste de nouveaux joueurs pour former un bloc-équipe. Champion du monde de l'exercice : Raymond Domenech, qui a tenté une équipe expérimentale en août 2004 contre la Bosnie, avant de revenir aux fondamentaux Zidane-Makelele-Thuram un an plus tard, toujours en août, contre la Côte d'Ivoire.

- le faux départ. Roger Lemerre a inauguré ses galons de sélectionneur dans le stade mal éclairé de la banlieue de Vienne (Autriche) avec une équipe qui avait encore la tête aux Champs-Elysées et à Gloria Gaynor. Ces matchs voient surtout briller des étoiles filantes : Peguy Luyindula a marqué son premier but en sélection lors de sa première cape, contre la Bosnie; en août 2004. Le dernier aussi. Autre cigale qui n'a chanté qu'un été : Julien Faubert. Il a marqué son unique but lors de son unique sélection, une pauvre mi-temps contre la Bosnie en août 2006. Un transfert surprise à West Ham et une fracture du tibia plus tard, sa carrière internationale était terminée. Autre tube de l'été, l'attaquant bordelais Lilian Laslandes, qui a marqué deux de ses trois buts en Bleu lors d'un amical estival comptant pour du beurre. 

- le départ. Eric Cantona qui insulte son sélectionneur Henri Michel en le comparant à un "sac à merde" ? C'était en août 88. Sa réintégration en équipe de France après sa suspension ? En août 89.

Clubs 1 - sélections nationales 0

Le match amical du mois d'août est une tradition qui remonte à 1982 pour l'équipe de France. Cette année-là, les Bleus de Michel Platini sont encore sous le choc de leur défaite héroïque en demi-finale du Mondial contre la RFA. Le 31 août, ils laissent filer le match (amical) et s'inclinent 0-4 à domicile face la Pologne (qu'ils ont déjà rencontrée à trois reprises le même mois).

Si, en Europe, personne ne versera de larme sur la disparition des matchs estivaux, le fan américain de foot, lui, pourrait se sentir frustré. Bien souvent, le match amical du mois d'août était pour lui l'occasion d'assister à une rencontre de prestige, comme face au Brésil ou au Mexique, note le site Soccer Player (article en anglais). Cette décision de la Fifa marque aussi la prise de pouvoir progressive des clubs face aux équipes nationales. Après avoir obtenu la peau du match amical du mois d'août, c'est celui de février qui se retrouve sur la sellette. L'opération "rabotage du calendrier international" a commencé.

Car hormis la France, qui reprend son championnat tôt, que font les grosses cylindrées européennes en juillet-août ? Elles jouent… des matchs amicaux lucratifs en Asie ou en Amérique. Précisément ce qu'elles reprochent aux sélections. Faites ce que je dis, pas ce que je fais…

Le sélectionneur des Bleus Didier Deschamps (à droite) et son adjoint Guy Stephan avant le match de l'équipe de France contre l'Uruguay, le 14 août 2012.  (DAVID VINCENT / SIPA)

Mais s'il y en a un qui va regretter ces matchs, c'est bien Didier Deschamps. Si les rencontres du mois d'août avaient été supprimées dès cette année, il aurait mis sa patte sur l'équipe de France dans un match déjà couperet, en Finlande, le 7 septembre, dans le cadre des qualifications pour le Mondial 2014. Un match où il n'aura pas le droit à l'erreur.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Foot

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.