Foot : les supporteurs stéphanois évacués après des incidents en marge de Nice-Saint-Etienne

Au total, 200 sièges ont été arrachés et huit personnes ont été légèrement blessées.

Des supporters affrontent les forces de l\'ordre dans les tribunes dans le stade de l\'Allianz Riviera à Nice, le dimanche 24 novembre 2013, avant le début du match OGC Nice-AS Saint-Etienne. 
Des supporters affrontent les forces de l'ordre dans les tribunes dans le stade de l'Allianz Riviera à Nice, le dimanche 24 novembre 2013, avant le début du match OGC Nice-AS Saint-Etienne.  (VALERY HACHE / AFP)

Les 250 supporteurs de l'AS Saint-Etienne ont été évacués dans l'après-midi du dimanche 24 novembre du stade de l'Allianz Riviera à Nice à la suite d'incidents avec leurs homologues de l'OGC Nice juste avant le match de la 14e journée de Ligue 1. Il s'agit des premiers incidents notables dans l'enceinte de l'Allianz Riviera, futur hôte de l'Euro 2016 offrant plus de 35.000 places, qui a été inauguré le 22 septembre.

 

Des supporters de l\'AS Saint-Etienne s\'attaquent au personnel chargé de la sécurité du stade Allianz Rivieraà Nice, le dimanche 23 novembre 2013.
Des supporters de l'AS Saint-Etienne s'attaquent au personnel chargé de la sécurité du stade Allianz Rivieraà Nice, le dimanche 23 novembre 2013. (VALERY HACHE / AFP)

Peu après l'entrée des Stéphanois dans le stade, des dizaines de sièges ont été arrachés et jetés de part et d'autre des deux tribunes adverses, selon une correspondante de l'AFP sur place. Quelques minutes plus tard, les CRS sont intervenus, encadrant les supporteurs avant de les évacuer. Le coup d'envoi du match a finalement été donné à l'heure, une fois l'évacuation terminée, le président du club niçois Jean-Pierre Rivère en ayant fait la demande pour des raisons de sécurité.

Huit blessés et des sièges arrachés

Au total, 200 sièges ont été arrachés et huit personnes ont été légèrement blessées, dont un stadier, selon le responsable de la sécurité de l'OGCN. La police confirme ce chiffre, et fait état d'un blessé "chez les supporteurs stéphanois et de sept chez les Niçois".

Un supporteur stéphanois tente de sauter par dessus les tribunes du stade Allianz Riviera à Nice, le dimanche 23 novembre 2013.
Un supporteur stéphanois tente de sauter par dessus les tribunes du stade Allianz Riviera à Nice, le dimanche 23 novembre 2013. (VALERY HACHE / AFP)
 

"Il y a eu un mouvement des Stéphanois pour sortir de leurs tribunes. Ils se sont opposés à des stadiers et à des policiers, avant l'arrivée rapide de renforts", explique le directeur départemental de la Sécurité publique des Alpes-Maritimes, déplorant "plusieurs policiers contusionnés". Aucune interpellation n'a eu lieu à ce stade. "Nous avons décidé de les renvoyer à Saint-Etienne. Mais il y aura des poursuites", dit-il sans indiquer si des meneurs ont été identifiés.

Le directeur départemental de la Sécurité publique dément par ailleurs démenti les informations évoquant un caillassage des dix bus et mini-bus des supporteurs de l'AS Saint-Etienne : "Il y a peut-être eu un projectile qui aurait atteint un bus, mais c'est pour l'instant une rumeur".