Foot : Antoine Griezmann quitte l'Atlético de Madrid et signe au FC Barcelone

Le club l'a annoncé, vendredi. "C'est magnifique !", écrit simplement le Barça sur Twitter.

Antoine Griezmann lors d\'un match entre la France et la Turquie, à Konya (Turquie), le 8 juin 2019.
Antoine Griezmann lors d'un match entre la France et la Turquie, à Konya (Turquie), le 8 juin 2019. (FRANCK FIFE / AFP)

Il change de club mais reste de l'autre côté des Pyrénées. Antoine Griezmann a quitté l'Atlético de Madrid et a signé au FC Barcelone. Le club catalan l'a annoncé, vendredi 12 juillet. "C'est magnifique !", écrit simplement le Barça sur Twitter.

C'est la fin d'un feuilleton important du mercato. Dimanche 7 juillet, l'attaquant français ne s'était pas présenté à l'entraînement, comme son club l'avait exigé. "Une procédure a été ouverte et son cas va être étudié", avait déclaré un porte-parole de l'Atlético de Madrid.

Nouvelle clause libératoire de 800 millions d'euros

Il ne s'agit pas d'un transfert au sens classique du terme. L'international français était lié au club madrilène jusqu'en 2023 mais il a payé la clause de cession afin de le libérer de ses obligations. Une clause qui s'élève à 120 millions d'euros.

Le nouveau joueur du Barça a signé un "contrat de 5 saisons, jusqu'au 30 juin 2024", écrit le club dans un communiqué. Et de préciser : "Sa clause libératoire s'élèvera à 800 millions d'euros."

L'Atlético va lancer des "procédures"

Problème : l'Atlético juge la clause libératoire de 120 millions "insuffisante" et ne compte pas en rester là. Le club a annoncé qu'il allait lancer des "procédures" pour défendre ses "intérêts". Il est "évident que l'accord entre le joueur et le FC Barcelone a été scellé avant que la clause ne baisse de 200 à 120 millions d'euros" le 1er juillet dernier, a indiqué l'Atlético dans un communiqué diffusé sur Twitter.

Dans le détail, le club "pense que la rupture du contrat s'est produite avant la fin de la saison en raison de faits, d'actes et de manifestations effectués par le joueur et a entamé pour cela des procédures qu'il considère opportunes en vue de la défense de ses droits et de ses intérêts légitimes", peut-on lire également.