Foot : pourquoi le FC Barcelone veut se séparer de Ousmane Dembélé "immédiatement"

Le Français, qui a disputé 129 matches avec le Barça en quatre ans et demi et marqué 31 buts, semble de plus en plus proche d'un départ cet hiver.

Article rédigé par
Maël Russeau - franceinfo: sport
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 3 min.
Ousmane Dembélé au sol sur la pelouse du Camp Nou lors d'un match de championnat face à Elche, le 18 décembre 2021. (PAU BARRENA / AFP)

La vidéo diffusée par le FC Barcelone sur son compte Twitter dans la matinée du jeudi 20 janvier a eu l'effet d'une bombe. Mateu Alemany, directeur du football du club catalan, y a évoqué la situation d'Ousmane Dembélé. Son message est clair : les Blaugranas veulent se séparer au plus vite du Français. 

Cette prise de parole publique venue des plus hautes instances du club semble clore l'aventure barcelonaise de l'attaquant. Quatre raisons peuvent expliquer cette décision. 

Parce que les négociations pour sa prolongation n'avancent pas

Ousmane Dembélé est-il encore indécis ou juste trop gourmand ? Les négociations traînent depuis maintenant plus de six mois entre le joueur français et les dirigeants catalans. "Le Barça a fait différentes offres, elles ont été systématiquement refusées. Il nous parait évident que le joueur ne veut pas continuer à jouer au FC Barcelone", avance Mateu Alemany pour justifier la mise à l'écart de l'international tricolore, non retenu pour le match de Coupe du roi face à Bilbao. 

Une vision réfutée par le clan Dembélé. "Rien n'est acté", selon Moussa Sissoko, son agent qui s'est exprimé mardi sur RMC Sport. "Il n'y a aucune discussion et des menaces de ne plus jouer de leur côté. C'est interdit", ajoute le représentant de l'attaquant. Pourtant, le divorce parait consommé alors que Xavi avait affirmé dès sa présentation que la prolongation de Dembélé était un de ses objectifs. Un accord avait même été annoncé en décembre par la presse catalane, à tort. 

Parce que son contrat prend fin dans moins de six mois

Pour vendre Ousmane Dembélé, c'est maintenant ou jamais. L'ancien Rennais, en fin de contrat en juin 2022, pourrait partir libre cet été. Pour le Barça, qui perdrait le joueur sans recevoir d'indemnité de transfert, ce serait le pire scénario possible. Résolus à voir partir le Français, les dirigeants souhaitent donc le vendre avant le 31 janvier, date de fin du mercato hivernal. 

Acheté à Dortmund au prix fort (150 millions avec les bonus), il était devenu en 2017, le deuxième joueur le plus cher du monde à seulement 20 ans. Le Barça veut donc pouvoir récupérer une partie de sa mise, sans toutefois espérer une somme mirobolante. Avec seulement six mois de contrat, la valeur marchande d'Ousmane Dembélé est faible, sachant qu'il peut d'ores et déjà trouver un accord avec le club qu'il souhaite pour juin.

Parce que le FC Barcelone a d'énormes difficultés financières

En grande partie responsable du départ de Lionel Messi vers Paris, la dette colossale du FC Barcelone est dans toutes les têtes en Catalogne. Le Barça ne peut plus se permettre une quelconque folie. Le club a déjà dû baisser les salaires de nombreux joueurs pour pouvoir faire signer les nouvelles recrues. Dernier exemple en date : la prolongation de Samuel Umtiti, qui touchera cependant moins d'argent. Cela a permis aux Blaugranas de valider l'arrivée du Ferran Torres.

Un départ de Dembélé en janvier pourrait permettre au FC Barcelone, en plus de toucher une indemnité de transfert, de réduire sa masse salariale et donc de pouvoir recruter cet hiver ou cet été. 

Parce que le rendement sportif n'est pas au rendez-vous

Perdre Ousmane Dembélé ne semble pas non plus être un déchirement pour les fans barcelonais. Arrivé durant l'été 2017, il n'a joué que 129 matchs sous le maillot rouge et bleu, soit une moyenne d'un peu plus de 28 rencontres par saison alors que le FC Barcelone en a joué une soixantaine en moyenne sur cette période. Ses 31 buts marqués ne resteront pas non plus dans les annales du club vainqueur cinq fois de la Ligue des champions. 

Le Français s'est surtout illustré par ses blessures. Ses retards à répétition qui ont terni son image. Surtout, il n'a jamais confirmé les grands espoirs placés en lui par les dirigeants. Son énorme raté face en demi-finale de Ligue des champions à Liverpool en 2018-2019, sur une offrande de Messi, est resté dans tous les esprits. Surtout après le come-back des Reds au match retour.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers FC Barcelone

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.