Cet article date de plus de huit ans.

Londres : la réaction anglaise aux violences entre supporters à Marseille

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min
Londres : la réaction anglaise aux violences entre supporters à Marseille
Londres : la réaction anglaise aux violences entre supporters à Marseille Londres : la réaction anglaise aux violences entre supporters à Marseille (France 2)
Article rédigé par franceinfo
France Télévisions
France 2

Les Unes de la presse européenne reviennent toutes sur ces images d'affrontements violents entre supporters anglais et russes à Marseille.

En Angleterre, certains estimaient que le pays avait tourné la page du hooliganisme. Ce n'est clairement pas le cas. "Les réactions sont très fortes à Londres. Les titres du Sun, le journal le plus lu de Grande-Bretagne, parlent de manifestations et d'événements 'écoeurants' hier en France. Le Sun rend responsables, d'abord les supporters russes, et dans une moindre mesure les supporters français", explique Loïc de La Mornais en direct de Londres.

2 181 hooligans jugés dangereux interdits de stade au Royaume-Uni

En Grande-Bretagne, le hooliganisme a été un très gros problème surtout à la grande époque des années 80. "Depuis, les autorités britanniques ont fait de gros efforts avec des mesures extrêmement strictes d'emprisonnement et d'interdiction dans les stades. Le tout dernier chiffre, c'est que 2 181 hooligans jugés dangereux sont interdits de stade au Royaume-Uni par le ministère de l'Intérieur. Ceux-là, on leur avait demandé de rendre leurs passeports avant l'Euro 2016. Il y a d'ailleurs eu dans les ports et gares britanniques, notamment l'Eurostar, des policiers et physionomistes étaient là pour empêcher ces hooligans dangereux de prendre les moyens de transport. Mais visiblement, ça n'a pas suffi", conclut le journaliste.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.