Foot : déjà qualifiés pour l'Euro 2020, les Bleus battent la Moldavie (2-1) et passent premiers du groupe

L'équipe de France a pataugé, jeudi soir, sur la pelouse du Stade de France. Mais Olivier Giroud a encore une fois sauvé l'équipe à dix minutes de la fin.

L\'équipe de France de football lors d\'un match au Stade de France contre la Moldavie, le 14 novembre 2019. 
L'équipe de France de football lors d'un match au Stade de France contre la Moldavie, le 14 novembre 2019.  (FRANCK FIFE / AFP)

Une victoire certes, mais une victoire laborieuse. C'est dans la douleur que les Bleus ont fini par battre la Moldavie, jeudi 14 novembre, sur la pelouse du Stade de France 2-1). Rapidement menée au score après l'ouverture de l'attaquant Rata dès la 9e minute, l'équipe de France de football a longtemps couru après le score.  

Il aura fallu attendre la 35e minute pour voir les Français égaliser au tableau d'affichage. Sur un coup-franc frappé par Antoine Griezmann, Raphaël Varane surgit pour placer une tête dans le but vide. Puis c'est Olivier Giroud qui finira par délivrer les Bleus à la 79e minute, en prenant à contre-pied du pied droit le gardien moldave.

Qualifiés pour l'Euro... avant même de jouer

L'équipe de France a joué la rencontre l'esprit libéré. Il faut dire qu'elle a appris avant même le coup d'envoi qu'elle allait disputer l'Euro 2020. Le match nul entre la Turquie et l'Islande (0-0), un peu plus tôt jeudi, leur offrait en effet un billet pour le championnat d'Europe 2020. Troisièmes du groupe H, les Islandais ne peuvent plus rejoindre les Bleus, assurés de terminer à l'une des deux premières places qualificatives de leur poule.

Cette victoire contre la Moldavie permet également à la bande de Griezmann et Mbappé de ravir la tête du groupe H aux Turcs (également qualifiés). Les champions du monde français, vice-champions d'Europe en 2016, finiront en effet à coup sûr premiers de leur groupe s'ils battent les Moldaves, jeudi soir, puis l'Albanie dimanche à Tirana. Ce serait le scénario idéal pour obtenir un statut de tête de série en vue du tirage au sort de l'Euro, prévu le 30 novembre.