France-Allemagne : une victoire célébrée partout en France

Jeudi 7 juillet, en France, de la ville à la campagne, tout le monde a pris le temps de savourer la victoire contre l'équipe allemande.

France 3

À Lacanau (Gironde), le match est déjà plié avant même de se jouer : "Pronostic : 2-0" pour la France prédit un supporter. "3-0" se laisse aller un autre. Des bleus contre des blancs et personne ne voit rouge, ambiance très sportive dans ce bar. Menu foot en terrasse à Blois (Loir-et-Cher). On se ronge plutôt les ongles en première mi-temps, l'ambiance est tendue. "Même s'ils dominent, on va gagner", prédit un supporter.

Une victoire en deux actes

Après le penalty, on sabre déjà le champagne. Au même moment, dans une ferme de Haute-Saône, la connexion lâche. Reste la mi-temps pour réparer. Et déjà la tour Eiffel exulte : 90.000 supporters qui croisent les doigts pour la suite. C'est angoissant jusqu'à la délivrance. À Dijon (Côte d'Or), le public fête des joueurs à leur Zénith. Chez lui, à Mâcon (Saône-et-Loire), Griezmann est un héros. Partout en France, pas moyen de refaire le match sans hurler à la fin. "S'il vous plait, battez le Portugal", demande un supporter allemand. En cas de triomphe, face au Portugal, la fête serait totale.

Le JT
Les autres sujets du JT
L\'ancien sélectionneur français Aimé Jacquet donne le coup d\'envoi fictif du match amical France-Ecosse, le 4 juin 2016 à Metz.
L'ancien sélectionneur français Aimé Jacquet donne le coup d'envoi fictif du match amical France-Ecosse, le 4 juin 2016 à Metz. (FRANCK FIFE / AFP)