Cet article date de plus de cinq ans.

Euro : "pas stressé", Deschamps veut "tout faire" pour battre le Portugal en finale

Le sélectionneur des Bleus a donné sa dernière conférence de presse avant la finale France-Portugal.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
Didier Deschamps lors de la demi-finale France-Allemagne au stade Vélodrome de Marseille, le 7 juillet 2016. (MAXPPP)

Détermination, sérieux, et excitation. Au surlendemain de la qualification des Bleus pour la finale de l'Euro 2016, Didier Deschamps a donné, samedi 9 juillet, sa dernière conférence de presse avant France-Portugal. Etat d'esprit, pression populaire et médiatique, performances d'Antoine Griezmann... Le sélectionneur a passé en revue de nombreux sujets.

Sur la culture de la gagne : "garder cet état d'esprit"

"Il y a les qualités des joueurs avant tout et l'état d'esprit. C'est mon travail avec mon staff. On a eu deux ans de matches amicaux. On ne les a pas tous gagnés mais on a fait en sorte de garder cet état d'esprit", a expliqué Didier Deschamps. 

"Le sport de haut niveau et la compétition, c'est gagner", a-t-il asséné. "Le football n'est pas une science exacte et ça se joue à peu de choses par moments mais quand on a l'impression d'avoir tout donné, on n'a pas de regrets."

Sur la pression : "arriver décontracté, en étant très concentré"

L'ancien capitaine de l'OM le sait, arriver à ce niveau de la compétition est "un moment exceptionnel, privilégié, une chance unique parce qu'il y a un titre au bout". "Mais on ne va pas modifier ce qu'on a l'habitude de faire, l'idéal c'est d'arriver le plus décontracté en étant très concentré", a-t-il ajouté.

Le champion du monde 1998 a tout de même concédé une petite frustration de ne pas lui-même chausser les crampons. "La plus belle place est sur le terrain. Sur le banc, il y a cette frustration de ne pas participer mais je ne peux plus de toutes façons. Mais je le vis bien, je n'ai pas de pression, pas de stress mais de l'adrénaline, ça c'est positif."

Sur l'adversaire : "une équipe bien organisée"

Pour Didier Deschamps, le Portugal est une équipe "d'expérience, bien organisée, qui possède un triangle défensif solide et qui compte énormément sur le duo d'attaque Cristiano Ronaldo-Nani. Ce n'est pas une équipe qui va chercher l'adversaire haut mais se projette très vite."

Et ne lui demandez pas si il a concocté un plan pour contrer les fulgurances du triple Ballon d'Or. "Personne ne l'a trouvé. C'est un très grand joueur avec une qualité athlétique dans le jeu aérien. En football, la grosse difficulté c'est de lutter contre la vitesse et dans les airs. Limiter son influence sera quelque chose d'important."

Sur Antoine Griezmann : "ce n'est pas juste un soliste"

Le sélectionneur a enfin loué les mérites d'Antoine Griezmann, qui "a eu une saison pleine et chargée avec cette défaite en finale de Champions League. Il a dû digérer ça, il a cette qualité et cette efficacité en lui qui sont importantes pour l'équipe".

Mais le mérite principal du meilleur buteur des Bleus est de faire "jouer son équipe", estime Didier Deschamps. "Ce n'est pas juste un soliste, il a cette fraîcheur et cette disponibilité mais il dépend toujours d'un collectif."

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Euro 2021

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.