Euro 2016 : une compétition qui rapporte gros

Avec la compétition européenne de football, la consommation va être en hausse. C'est en tout cas ce qu'espèrent les commerçants de Saint-Étienne (Loire).

France 3

Impossible de passer à côté de l'évènement. À Saint-Étienne, l'Euro de football s'affiche dans toutes les rues du centre-ville. Ici, le foot est une religion alors les cafetiers et restaurateurs de la place principale attendent les premiers matchs avec impatience. "Je crois qu'il y a 6 ou 7 000 Islandais qui ont acheté des billets, autant de Portugais, ça va faire beaucoup de monde", commente un commerçant au micro de France 3.

353 euros

Pendant que les uns donnent les derniers coups de peinture, les autres ont déjà commencé à profiter de la compétition. C'est le cas des vendeurs de téléviseurs. Dans un magasin spécialisé, on affiche un bilan plus important que pour la dernière Coupe du monde. Saint-Étienne va accueillir quatre matchs, avec des supporters d'au moins six nationalités différentes. On estime que chaque spectateur qui se déplacera au stade Geoffroy-Guichard dépensera en moyenne 353 euros.

Le JT
Les autres sujets du JT