Euro 2016 : un éventail de souvenirs

La compétition s'est terminée sur la victoire portugaise, mais on se rappellera aussi de l'ambiance dans les fan zones, et les parcours surprises d’équipes inattendues.

France 2

L'Euro, ce n'est pas seulement 51 matchs et 108 buts marqués. C'est une ferveur qui a traversé l'Europe pendant un mois, à commencer par l'Islande, petit poucet de la compétition. En France mais aussi à Reykjavik, on a suivi la belle aventure de l'équipe, qui contre toute attente, a atteint les quarts de finale.

Des émotions et des couleurs

On aura aussi connu la bonne humeur des supporters, notamment celle des Irlandais qui ont su se faire aimer de tous. Sur le terrain, on aura vu un festival de looks excentriques, de maillots déchirés et un même un ballon explosé. Mais surtout, deux millions de spectateurs dans les stades français auront vu le Pays de Galles se révéler, l'Angleterre s'effondrer, l'Allemagne finir par chavirer et la France exulter. Bref, un mois où l’émotion a pris toutes les couleurs.
 

Le JT
Les autres sujets du JT
Le défenseur et capitaine islandais Aron Gunnarsson, le 27 juin 2016 à Nice (Alpes-Maritimes), lors de la victoire de l\'Islande contre l\'Angleterre, en quart de finale de l\'Euro 2016.
Le défenseur et capitaine islandais Aron Gunnarsson, le 27 juin 2016 à Nice (Alpes-Maritimes), lors de la victoire de l'Islande contre l'Angleterre, en quart de finale de l'Euro 2016. (FEDERICO GAMBARINI / DPA / AFP)