Euro 2016 : un enjeu économique pour la France

L'Euro de football représente un enjeu économique important pour de nombreux commerces et l'économie française en général. 

France 2

La France a dépensé 1,7 milliard d'euros pour rénover ou construire les stades qui vont accueillir l’Euro 2016. "Il y a 51 matchs à jouer jusqu'au 10 juillet prochain. Dix villes accueillent ces matchs du nord au sud. Il y a Lille, Lens, Saint-Denis, Paris, Lyon, Saint-Étienne, Bordeaux, Toulouse, Nice et bien sûr Marseille. Quatre stades ont été conçus spécialement pour l'occasion à Lille, Nice, Bordeaux et Lyon", explique Grégory Naboulet en plateau. 

L'Euro devrait rapporter 1,266 milliards d'euros

On attend 2,5 millions de spectateurs dans les stades du pays. "Plus d'un tiers de ces spectateurs vient de l'étranger. L'UEFA qui organise cet Euro estime que chaque spectateur dépense en moyenne 353 euros par jour. Il faut compter les billets qui vont de 25 à 900 euros, le logement ou encore la restauration. L'Euro devrait rapporter 1,266 milliards d'euros à l'économie française. Estimation réalisée par le centre du droit et de l’économie du sport de Limoges. Il s'agit en fait d'un surcroît d'activité qui n'existerait pas si la France n'avait pas organisé cet Euro", conclut le journaliste.
 

Le JT
Les autres sujets du JT
Des supporters français lors du match amical entre la France et l\'Ecosse au stade Saint-Symphorien, à Metz (Moselle), le 4 juin 2016.
Des supporters français lors du match amical entre la France et l'Ecosse au stade Saint-Symphorien, à Metz (Moselle), le 4 juin 2016. (JEAN-CHRISTOPHE VERHAEGEN / AFP)