Euro 2016 : la prochaine composition de l'équipe d'Angleterre a-t-elle été dévoilée par erreur par l'assistant du sélectionneur ?

Ray Lewington a été surpris dans les rues de Chantilly avec une liste de joueurs en main. La presse britannique a repris les clichés et s'interroge sur cette boulette potentielle.

L\'adjoint Ray Lewington (à gauche) en pleine discussion avec le sélectionneur anglais Roy Hodgson, le 30 mai 2015 à Watford (Angleterre).
L'adjoint Ray Lewington (à gauche) en pleine discussion avec le sélectionneur anglais Roy Hodgson, le 30 mai 2015 à Watford (Angleterre). (REUTERS STAFF / REUTERS)

Boulette, coup de bluff ou simple document de travail ? La presse britannique se perd en conjectures, mercredi 8 juin, après la publication d'un cliché à la une du tabloïd Sun Sport (en anglais). Ray Lewington, adjoint de l'entraîneur Roy Hodgson, a été surpris avec un document à la main, au cours d'une balade dans les rues de Chantilly (Oise). Harry Kane, Dele Alli, Wayne Rooney... En agrandissant l'image, les journalistes anglais ont cru distinguer l'organisation offensive de l'équipe, à quelques jours de la rencontre contre la Russie, samedi, pour leur premier match de l'Euro.

Mercredi, le sélectionneur du pays du Galles, s'est moqué de ses rivaux anglais, qu'il retrouvera dans le groupe B. Il est, lui aussi, arrivé à l'entraînement avec sa composition d'équipe en évidence : à croire sa feuille, et les yeux perçants du Guardian, les Gallois commenceront contre la Slovaquie, samedi, avec Pelé et Maradona en attaque et Beckenbauer en défense.

Le sélectionneur du pays de Galles, Chris Coleman, montre une fausse composition d\'équipe à l\'entraînement à Dinard (Ille-et-Vilaine), le 8 juin 2016.
Le sélectionneur du pays de Galles, Chris Coleman, montre une fausse composition d'équipe à l'entraînement à Dinard (Ille-et-Vilaine), le 8 juin 2016. (REUTERS)

Des règles drastiques sur la confidentialité des entraînements

Plusieurs journaux britanniques évoquent déjà une formation en 4-3-2-1, dite en "sapin de Noël". Cette mésaventure est d'autant plus regrettable que les Anglais ont déployé beaucoup d'énergie pour rendre confidentielle leur préparation. Comme l'explique France 3 Picardie, des panneaux occultants de plus de 2,5 m de haut ont été installés tout autour du stade, où se déroulent les entraînements. Les joueurs ont également l'interdiction de révéler le contenu des séances à leurs propres agents.

Attention toutefois, le staff anglais aime laisser parler les petits papiers. En mars 2015, déjà, le sélectionneur Roy Hodgson avait brandi une liste avec nonchalance. En attendant la rencontre de samedi, l'entraîneur russe a sans doute pris quelques notes.

Le sélectionneur anglais Roy Hodgson brandit une petite feuille de papier durant un entraînement, le 24 mars 2015. 
Le sélectionneur anglais Roy Hodgson brandit une petite feuille de papier durant un entraînement, le 24 mars 2015.  (ACTION IMAGES / REUTERS)