Euro 2016 : l'Islande est devenue une terre de football

Dimanche 3 juillet, les Bleus affronteront l'Islande pour le compte des quarts de finale de l'Euro de football. C'est l'Islande toute entière qui vibre désormais pour le ballon rond. 

France 3

L'Islande, une terre volcanique battue par les vents. Un archipel perdu au milieu de l'Atlantique nord où le climat rude et les éléments gouvernent les hommes. Une terre de pêcheurs devenue ces derniers temps terre de football. Il fait un peu moins de 10 degrés, rien d'anormal en ce début juillet pour ce match de football qui oppose deux équipes féminines de Reykjavik (Islande).  

Des infrastructures améliorées depuis 10 ans 

Avec ses 330 000 habitants, l'Islande ne compte qu'une centaine de joueurs professionnels. Mais c'est proportionnellement deux fois plus de licenciés qu'en France. Dans ce centre de formation de la banlieue de Reykjavik, les jeunes joueurs se rêvent professionnels. Pour eux, la clé du football islandais repose sur la spécificité même de leur île. "On devient plus fort quand on s'entraîne à la dure. On est les Vikings", explique un jeune joueur islandais. Depuis dix ans, les infrastructures ont beaucoup évolué. L'Islande s'est dotée de terrains couverts et de gazons artificiels. Une révolution dans la pratique du football dans l'archipel. Depuis trois semaines, les joueurs islandais sont élevés au rang de héros de la nation.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le défenseur et capitaine islandais Aron Gunnarsson, le 27 juin 2016 à Nice (Alpes-Maritimes), lors de la victoire de l\'Islande contre l\'Angleterre, en quart de finale de l\'Euro 2016.
Le défenseur et capitaine islandais Aron Gunnarsson, le 27 juin 2016 à Nice (Alpes-Maritimes), lors de la victoire de l'Islande contre l'Angleterre, en quart de finale de l'Euro 2016. (FEDERICO GAMBARINI / DPA / AFP)