France-Luxembourg : les Bleus assurent pour débuter leur préparation à l'Euro 2024

Les hommes de Didier Deschamps se sont imposés 3-0 face au Luxembourg à Metz. Randal Kolo Muani, Jonathan Clauss et Kylian Mbappé sont les trois buteurs de la soirée.
Article rédigé par Sasha Beckermann
France Télévisions - Rédaction Sport
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min
N'Golo Kanté et l'équipe de France le 5 juin 2024, à Metz. (FRANCK FIFE / AFP)

L'heure est à la préparation pour les hommes de Didier Deschamps, alors que l'Euro débute le 14 juin. L'équipe de France s'est imposée mercredi 5 juin (3-0), face aux Luxembourg, au stade Saint-Symphorien de Metz. Plus que le score en lui-même, il faudra retenir les choses positives montrées par certains Tricolores, qui ont rassuré sur leur niveau ou leur état de forme, à commencer par N'Golo Kanté. 

Cela faisait deux ans que l'ancien joueur de Chelsea n'avait plus mis le maillot des Bleus. Et il a prouvé que Didier Deschamps avait eu raison de le titulariser. Toujours aussi précieux dans l'entrejeu, le numéro 13, sorti un peu après l'heure de jeu, remplacé par Warren Zaïre-Emery, a été hyperactif, distribuant les bons ballons, orientant le jeu ou stoppant les incursions des Lions rouges. Deux chiffres à retenir de sa performance : 96% de passes réussies et 100% de duels remportés. 

L'équipe de France a parfois buté sur le bloc bas luxembourgeois, mais s'il y en a bien un qui a montré ses qualités côté gauche, c'est Kylian Mbappé. Le capitaine de l'équipe de France, libéré et souriant, a mis le feu à la défense adverse à plusieurs reprises : une grosse frappe arrêtée à la 12e minute, une passe décisive pour Randal Kolo Muani, premier buteur de la rencontre (43e), ou encore un tir au-dessus au retour des vestiaires, un centre-tir à la 79e et finalement un but à la 85e... Le nouveau joueur du Real Madrid n'a cessé de se montrer dangereux tout au long de la rencontre.

Le deuxième buteur de la soirée, Jonathan Clauss, a marqué un sublime but après avoir été laissé seul à l'entrée de la surface de réparation adverse. Non sélectionné pour la Coupe du Monde au Qatar, le Marseillais a une revanche à prendre. Bradley Barcola, pour sa première sélection, et Olivier Giroud ont également eu droit à une petite dizaine de minutes de jeu en fin de match (sorties d'Antoine Griezmann et de Marcus Thuram). Le Parisien s'est même payé le luxe d'une première passe décisive en sélection pour désormais ex-coéquipier. Quelques minutes plus tôt, les Bleus ont vécu leur seule alerte de la soirée : une tête luxembourgeoise qui s'est écrasée sur la barre de Mike Maignan.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.