Euro Espoirs 2021 : défaits face au Danemark, les Bleuets manquent leur entrée en lice dans la compétition

L'équipe de France s'est inclinée face au Danemark ce jeudi 25 mars, pour son entrée en lice dans l'Euro Espoirs. Les hommes de Sylvain Ripoll ont livré une prestation décevante.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Jules Koundé face au Danemark (ATTILA KISBENEDEK / AFP)

Les Bleuets n'ont pas fait mieux que leurs aînés ce jeudi 25 mars. Au contraire même. Pour son entrée en lice dans l'Euro Espoirs face au Danemark, l'équipe de France devait montrer qu'elle avait l'ambition de son statut. Et finalement, elle a failli. Les coéquipiers d'Eduardo Camavinga se sont inclinés sur le score d'un but à zéro, après un but d'Anders Dreyer à la 75e minute de jeu.

Une copie décevante 

Mais au-delà du résultat, la prestation servie par les hommes de Sylvain Ripoll n'a pas été à la hauteur. Inoffensive et peu inspirée face au bloc compact des Danois, l'équipe de France n'a pas cadré le moindre tir lors des 70 premières minutes de la rencontre. Et ce n'est pas la frappe dévissée de Boubacar Kamara à l'heure de jeu qui a inquiété les hommes d'Albert Capellas. Finalement, le jeune joueur de Midtjylland, Anders Dreyer a puni les Bleuets en inscrivant le seul but de la rencontre, après avoir éliminé Alban Lafont. 

Une contre-performance qui va donner des regrets aux Tricolores, puisque, quelques heures plus tôt, la Russie s'est imposée face à l'Islande, pour son premier match de l'Euro Espoirs. L'équipe de France n'a déjà plus le droit à l'erreur si elle veut participer à la phase à élimination directe pour aller chercher ce titre, qui lui échappe depuis 1988.

Camavinga inoffensif 

Déjà sélectionné chez les A par Didier Deschamps, le milieu de terrain du Stade Rennais était attendu au tournant. Surtout qu'Eduardo Camavinga avait tout pour faire un grand match. Face au Danemark, il est devenu le deuxième plus jeune joueur de l'histoire derrière Basile Boli à évoluer avec les Bleuets à l'Euro Espoirs.

Mais à l'image de ses coéquipiers, Eduardo Camavinga a été inoffensif. Positionné très haut sur le terrain, le milieu de terrain n'a pas été trouvé par ses partenaires et a livré une prestation morne. Face à la Russie le dimanche 28 mars, le jeune joueur du Stade Rennais devra être à la hauteur pour conduire l'équipe de France vers le succès. Il en a largement les moyens. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Equipe de France de football

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.