Euro 2021 : qui est Jules Koundé, l'autre surprise de la liste de Didier Deschamps ?

Le défenseur du Séville FC a été sélectionné mardi dans la liste des 26 joueurs pour participer à l'Euro 2021.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 4 min.
Jules Koundé avec le Séville FC, le 17 mai 2021.  (JOSE MIGUEL FERNANDEZ / NURPHOTO)

À chaque liste des Bleus, on attend que Didier Deschamps sorte une petite surprise de son chapeau. Et mardi 18 mai, le sélectionneur français n'a pas déçu. Outre le retour de Karim Benzema sous le maillot tricolore, il a appelé Jules Koundé pour participer à l'Euro 2021. Auteur d'une grande saison à Séville, l'ancien joueur des Girondins de Bordeaux est sélectionné pour la première fois avec les Tricolores. Voici ce qu'il faut savoir sur le défenseur des Andalous. 

Un produit de la formation bordelaise

Formé aux Girondins de Bordeaux, Jules Koundé fait ses premiers pas avec l'équipe première le 7 janvier 2018 contre Granville (défaite 2-1), en Coupe de France. Et déjà, la performance du défenseur central impressionne. "On s’est fait éliminer, mais il a été très bon. On sentait qu’il avait du potentiel en défense centrale. Il a toujours cherché à progresser. Il réfléchissait à son futur et à sa carrière, il était mature pour son âge. C’est quelqu’un d’intelligent", analyse Eric Bédouet, adjoint de Jocelyn Gourvennec aux Girondins à l'époque, dans des propos rapportés par Ouest France.

Une première avec les grands qui lui permet de s'installer durablement dans l'axe du FCGB. Le défenseur central participe à 19 rencontres toutes compétitions confondues, lors de la saison 2017-2018. Devenu incontournable, le natif de Paris prend part à 50 des 53 matchs disputés par les Girondins toutes compétitions confondues la saison suivante. Ses performances prometteuses attirent le Séville FC qui l'engage pour 25 millions d'euros, lors du mercato estival.

Un défenseur complet et polyvalent...

À son arrivée en Andalousie, Jules Koundé ne met pas beaucoup de temps avant de s'acclimater à sa nouvelle équipe. Sous la houlette de Julen Lopetegui, le défenseur central n'a besoin que de trois petits mois pour devenir titulaire au Séville FC. Son jeu évolue. Avec l'entraîneur espagnol, le Français n'est plus le jeune espoir maladroit de Bordeaux, mais devient un défenseur accompli, plébiscité en Espagne. "Koundé n'est plus une promesse, c'est une réalité" s'enthousiasme Marca en février 2021. Il faut dire que le natif de Paris a déjà tout d'un grand. Solide dans ses interventions et dans l'anticipation, il travaille sa polyvalence avec les Blanquirrojos. Mais c'est dans son rapport avec le ballon rond qu'il explose complètement.

En effet, Jules Koundé est l'un des principaux dépositaires du jeu du Séville FC. Doté d'une bonne vision du jeu, il n'hésite pas à casser des lignes avec ses passes et occupe une position très avancée sur la pelouse. Un match résume les qualités du Français. Contre l'Atlético de Madrid le 4 avril dernier, il obtient son plus haut total de passes réussies (98,7%), dans une seule et même rencontre. Sa polyvalence a fini de convaincre Didier Deschamps : "Il peut jouer dans une position axiale et je l'ai vu aussi très bon en tant qu'arrière droit", soulignait le sélectionneur lors de l'annonce des 26

... Comparé à Sergio Ramos

Avec son style de jeu si particulier, le Français est comparé au capitaine du Real Madrid, Sergio Ramos, l'une des références en Espagne. "C'est déjà un défenseur très complet, il pèse des deux côtés du terrain. On le voit ici comme le nouveau Sergio Ramos. À mon avis, son prochain axe de progression, c'est de marquer environ dix buts par saison. Il est tellement dangereux sur les coups de pieds arrêtés... en travaillant sur son efficacité, il peut arriver à ce résultat", estime Francisco José Ortega, rédacteur en chef au service sport du Diario de Sevilla, dans les colonnes de France Football. Une sacrée comparaison. 

Mais Koundé a encore des axes de progression. En premier, son jeu de tête qui peut encore paraître friable. "Je remporte plus de duels de la tête que Ramos parce que les adversaires n’osent pas jouer long sur Ramos. C’est une partie de mon jeu que je travaille parce que je sais que je vais être ciblé. Après oui, si j’affronte un attaquant de 1,90 m qui a la faculté de sauter haut, ça va être forcément plus compliqué", admet l'ancien Bordelais à Onze Mondial. 

Les Bleus, une ambition assumée

Seulement convoqué avec les Espoirs jusqu'ici, Jules Koundé va connaître sa première compétition internationale avec les Bleus cet été. Un objectif que l'ancien joueur de Bordeaux s'était fixé, avant l'annonce des 26 chanceux qui participent à l'Euro 2021. "Mon objectif, c'est l'Euro. C'était déjà mon objectif la saison dernière avant que ce soit repoussé. C'est quelque chose qui me 'drive' au jour le jour. C'est ce pour quoi je joue, ce pour quoi je lutte", admet le défenseur de Séville, pour Canal Plus

Désormais, il luttera surtout pour s'imposer, une bonne fois pour toute, avec les Bleus. Et il tentera de lui donner quelques maux de tête Didier Deschamps.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Equipe de France de football

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.