France-Gibraltar : but, carton rouge provoqué et sortie sur blessure… On vous raconte la première sélection contrastée de Warren Zaïre-Emery en Bleu

À 17 ans, Warren Zaïre-Emery est devenu samedi le plus jeune joueur à jouer avec l’équipe de France depuis 1914. Après avoir marqué et provoqué un carton rouge, il est sorti sur blessure, touché à la cheville droite, au bout de 15 minutes de jeu.
Article rédigé par Denis Ménétrier, franceinfo: sport - De notre envoyé spécial à Nice
France Télévisions - Rédaction Sport
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 3 min
Warren Zaïre-Emery après son premier but en équipe de France contre Gibraltar à l'Allianz Riviera de Nice, le 18 novembre 2023. (VALERY HACHE / AFP)

Son premier but en équipe de France, Warren Zaïre-Emery ne s’imaginait certainement pas le célébrer là, allongé derrière les cages adverses, entouré de ses coéquipiers mais pris d’une vive douleur à la cheville droite. Ce devait être la rencontre du grand public avec le jeune prodige du Paris Saint-Germain. Elle a bien eu lieu mais elle fut brève, quinze minutes, ce qui n'a pas empêché "WZE" d'exhiber certaines de ses qualités pour sa première sélection contre Gibraltar à l’Allianz Riviera de Nice, samedi 18 novembre, avant de sortir sur blessure. Il souffre d'une "entorse de la cheville", selon le communiqué de la Fédération française (FFF) publié dimanche 19 novembre, "une blessure importante qui va demander certainement (...) plusieurs semaines" d'absence, a annoncé dans la foulée le sélectionneur sur TF1.

Appelé avec les Bleus pour la première fois il y a neuf jours par Didier Deschamps, Warren Zaïre-Emery est devenu samedi, à 17 ans et 255 jours, le troisième plus jeune joueur à débuter avec l’équipe de France depuis Maurice Gastiger en 1914. Ce dernier conserve le titre honorifique de plus jeune buteur des Bleus, mais Warren Zaïre-Emery n’a pas tardé avant de marquer pour la première fois en sélection. 

Des premiers contacts plein d'autorité

Avant la rencontre, le Parisien ne se doutait pas que sa première cape serait si courte. Sa titularisation, pressentie, a été annoncée à 19h39 et son nom scandé timidement par le public de l’Allianz Riviera. Visiblement très déterminé à son entrée sur la pelouse pour l’échauffement, Warren Zaïre-Emery a vu Guy Stéphan, l’adjoint de Didier Deschamps, lui glisser quelques mots pour lui conseiller de ralentir le rythme pour se préserver pour la rencontre.

Après la première Marseillaise avec dans le dos le numéro 8 d’Aurélien Tchouaméni, blessé et absent pour ce rassemblement, Warren Zaïre-Emery s’est d’abord rassuré avec quelques passes courtes. Avant de se montrer à l’impact avec une première faute et une récupération du ballon dans les pieds de joueurs gibraltariens dépassés par l'adversité. Quelques minutes plus tard, "WZE" a réalisé ce qui lui permet d’être aujourd’hui titulaire au PSG.

Une prise de balle pleine d’autorité au milieu, un décalage vers Kingsley Coman et une projection dans la surface pour reprendre le centre de l’ailier. Warren Zaïre-Emery a alors ouvert son compteur avec les Bleus mais a surtout subi le vilain tacle d’Ethan Santos, exclu dans la foulée, sur sa cheville droite. Quelques minutes après sa sortie du terrain, on a vu le jeune milieu sourire sur le banc de touche.

Warren Zaïre-Emery a quitté le rassemblement des Bleus dans la matinée de ce dimanche 19 novembre, actant de fait son forfait contre la Grèce. "Il a eu une réaction où sa cheville a énormément gonflé. Il est allé en urgence faire des examens qui ont écarté une fracture possible même si la blessure est importante. Quand il y a fracture, c’est de longs mois", avait commenté Didier Deschamps à l'issue du match. "Ça reste une blessure importante qui va demander certainement (...) plusieurs semaines", a précisé dimanche le sélectionneur lors de l'émission Telefoot, sur TF1. Sur des matches comme ça, on n'a pas envie de perdre des joueurs. Ça aurait pu être plus grave." 

Mais sa première sélection, peut-être la première d'une très longue série, restera dans toutes les mémoires. Car marquer les esprits en si peu de temps porte souvent le sceau des grands joueurs.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.