Cet article date de plus de quatre ans.

Affaire de la sextape: Karim Benzema disculpé ?

La Cour d'appel de Versailles doit statuer sur l'éventuelle nullité de la procédure dans l'affaire dite de la sextape. L'international français ainsi que quatre autres personnes restent mises en examen dans une affaire de "tentative d'extorsion de fonds" aux dépens de Mathieu Valbuena. Les avocats de l'attaquant du Real Madrid et de trois autres mis en examen doivent plaider ce vendredi matin. "Les procédés" de l'enquêteur, ainsi que des "failles de l'instruction" sont pointés du doigt, explique Me Sylvain Cormier.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.

Les avocats dénoncent principalement la méthode utilisée par les services de police pour obtenir des informations auprès de trois maîtres-chanteurs de Mathieu Valbuena, à savoir Alex Angot, Mustapha Zouaoui et Younes Houass. Mathieu Valbuena avait reçu un appel téléphonique en juin 2015, appel lors duquel un inconnu lui avait affirmé détenir une vidéo intime. Par la suite, un policier infiltré s'était fait passer pour un homme de confiance de Valbuena et avait commencé à négocier avec les escrocs. Ces derniers avaient alors pris contact avec Karim Zenati, ami d'enfance de Benzema, dans le but de faire pression sur Valbuena. Les avocats dénoncent ainsi une "provocation à l'infraction", et espèrent voir la procédure annulée. Mais rien ne dit que ce sera le cas, et le dossier pourrait aussi repartir de zéro. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.