ENTRETIEN. Football : "Ce qui m'est arrivé, c'est un film", raconte le joueur Yohan Mollo, qui accuse ses agents d'escroquerie

L'ancien Stéphanois estime avoir été manipulé par ses agents pendant toute sa carrière. Il s'estime lésé de plusieurs millions d'euros. Un procès doit se tenir en septembre.

Article rédigé par
Maël Russeau - franceinfo: sport
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 5 min.
Yohan Mollo sur le banc du Zénith Saint-Pétersbourg, le 5 juillet 2017. (MIKHAIL KIREEV / SPUTNIK / AFP)

"Ça m'a détruit." Yohan Mollo, footballeur dont les débuts professionnels remontent en 2008 avec Monaco, dénonce une manipulation de ses anciens agents, qui lui aurait coûté "entre 10 et 15 millions d'euros". Aujourd'hui fiché à la Banque de France et interdit bancaire, le natif de Martigues, âgé de 32 ans, a révélé l'affaire samedi 14 mai, dans une interview au média Carré, spécialisé dans le football et présent seulement sur les réseaux sociaux.

En octobre 2019, l'ancien international espoirs, voulant puiser dans ses réserves financières, se serait rendu compte que l'assurance-vie à laquelle il pensait avoir souscrit et qui devait contenir plus de dix millions d'euros était factice. Yohan Mollo, qui évolue aujoud'hui à Hyères en National 2, affirme également avoir été victime de plusieurs arnaques sur le plan immobilier. En outre, des ouvertures de comptes et de prêts en son nom auraient été effectuées sans son autorisation.

L'enquête judiciaire qui durait depuis plus de deux ans s'est terminée récemment. Une première audience devant le tribunal correctionnel de Marseille doit avoir lieu en septembre. La bataille des chiffres sera au cœur du procès. "L'enquête a révélé un détournement avéré d'1,7 million d'euros, un cabinet d'audit table sur 4 millions", assure Maître Ceccaldi, son avocat, tandis que le préjudice total subi par Yohan Mollo pourrait être supérieur.

En attendant le procès, l'ancien attaquant de Saint-Etienne et Caen, passé également par la Grèce, la Russie et le Qatar, s'est confié à franceinfo: sport pour raconter ses déboires.

Franceinfo : sport : Vous dites avoir été escroqué par vos agents. Que s'est-il passé ?
Yohan Mollo : Ce qui m'est arrivé, c'est un film. Jamais de ma vie, je n'aurais pu imaginer cela. Mes agents ont pris leurs commissions, mais ça ne leur a pas suffi, ils ont aussi pris mes salaires. Ils ont contracté différents prêts à la banque en mon nom, et ont acheté des biens qu'ils ont vendus à perte. Je n'ai jamais assisté à un achat ou à une vente d'un bien en mon nom, ce qui est pourtant obligatoire.

On m'a également présenté une assurance-vie en me disant qu'il fallait placer l'argent pour penser à l'avenir. Je suis allé dans le bureau d'un directeur d'agence : on m'a reçu, on m'a présenté des documents officiels, ça n'avait rien de louche. Mais cette assurance-vie n'a jamais existé, le gars était de mèche avec eux. Tous les documents étaient falsifiés. Certains joueurs ont été escroqués sur le plan bancaire, d'autres sur le plan immobilier, mais moi, tous les documents qui ont été faits, je ne les ai pas signés !

Vous ne vous en êtes pas rendu compte au moment des faits ? 
Quand le mensonge est bien monté avec les bonnes personnes, tu ne peux rien dire parce ce que ces gens apportent de la crédibilité à l'histoire. J'ai subi une manipulation de plusieurs années et de plusieurs personnes, des banques, des notaires. A chaque fois que j'étais sur le point de découvrir la vérité, il y avait toujours une nouvelle mise en scène qui me faisait croire que ça existait.

Les gens ne comprennent pas comment j'ai pu faire confiance à quelqu'un qui, au final, m'a trahi. Mais quand ça fait dix ans que tu travailles avec lui, que cette personne mange à la table de tes parents, qu'elle embrasse tes neveux, qu'elle est là pour te protéger et te dire que tout va bien, forcément, tu crois que tu es dans de bonnes conditions. Comment savoir que l'expert-comptable est de mèche avec l'agent ? Comment imaginer qu'un autre mec, pour une autre assurance-vie, est de mèche avec lui, que deux directeurs sportifs marchent avec lui ? C'est impossible. Ils m'ont escroqué durant toute ma carrière, je ne m'en suis rendu compte qu'il y a trois ans.

Comment avez-vous réagi ? 
J'étais au bout de ma vie, parce que j'étais loin de ma famille [en Grèce, au Panathinaïkos, où il a joué entre 2019 et 2021, avec un prêt à Orléans en 2020], j'avais plein de problèmes. Mais ça fait trois ans que je ne comprends toujours pas pourquoi ils ont fait ça ! Je me réveille souvent la nuit, de 4 heures à 6 heures du matin, je ne dors plus.

"Mais je finis toujours par prendre toujours le dessus. D'abord, il y a une période où tu souffres, mais après ça t'endurcit. Je ne dirais pas que ça rend plus fort parce que je suis blessé et je ne l'oublierai jamais."

Yohan Mollo, joueur de football

à franceinfo : sport

Cela ne part pas, mais il faut affronter ses problèmes de face. Puis il y a ma famille qui me regarde, et rien que pour eux, il faut que je reste fort.

Quelles répercussions cette histoire a-t-elle dans votre vie aujourd'hui ? 
Ça m'a détruit, mais j'ai cette force de caractère et ce mental qui font que je reviens toujours à la charge. J'ai toujours eu des salaires et ça m'a permis de survivre. C'est vrai que j'ai des problèmes aujourd'hui, mais je peux me permettre d'avoir une vie normale parce que je joue encore, je touche assez d'argent pour vivre. Je sais que beaucoup seraient tombés en dépression, auraient fait n'importe quoi, mais ma vie, je la construis sur cet échec. 

Mon bonheur passe à travers la famille. L'argent n'a jamais été le moteur de ma vie, mais j'ai fait des sacrifices. L'argent que je devais récolter, ce n'était même pas pour moi, je voulais partager avec ma famille pour que tout le monde soit heureux. Je n'ai pas besoin de vivre dans un palace, j'ai juste besoin d'avoir mon père, ma mère, mes cousins, ma sœur, mon neveu.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Foot

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.