Foot : Denis Balbir, qui commente France-Allemagne sur M6, se dit "contre" les femmes commentatrices

Le journaliste sportif estime que "le timbre de voix" des femmes "ne fonctionnerait pas" sur les matchs masculins car "elles vont monter dans les aigus". En revanche, il est favorable à l'intervention d'une femme "expert" lors des matchs.

Capture d\'écran d\'une interview de Denis Balbir au \"Buzz TV\", mise en ligne le 16 octobre 2018.
Capture d'écran d'une interview de Denis Balbir au "Buzz TV", mise en ligne le 16 octobre 2018. (TVMAG.LEFIGARO.FR)

"Faire commenter le foot masculin par une femme, je suis contre." Répondant à la question d'une spectatrice, le journaliste sportif de M6 Denis Balbir a estimé, mardi 16 octobre, dans l'émission "Buzz TV" du Figaro, que le "timbre de voix" des femmes "ne fonctionnerait pas" pour commenter un match de football masculin. "Dans une action de folie, elle va monter dans les aigus, ça va être forcément, peut-être, un peu plus délicat à supporter", a-t-il dit. "Je sais que l'on va me traiter de misogyne et de sexiste parce que je dis ça, mais ce n'est pas parce que c'est une femme : c'est le timbre de voix qui ne fonctionnerait pas."

Denis Balbir, qui doit commenter la rencontre France-Allemagne, mardi soir, a précisé que cet avis ne valait que pour le "rôle de commentateur numéro 1", qui pourrait s'avérer "dangereux" pour une femme. En revanche, il s'est montré plus ouvert sur le poste de consultante et d'experte. "Mettre une femme en tant qu'expert sur du foot masculin, là ça ne me dérangerait pas", a-t-il ajouté.

Suspendu quelques jours par W9 en juin

De son côté, la Société des journalistes (SDJ) des JT de M6 se "désolidarise de ces paroles déplacées et n'approuve pas ces propos tenus par le présentateur. Etre une femme n'empêche nullement de commenter un match de football."

Quelques heures après le début de la polémique, le journaliste s'est exprimé sur Twitter. Il dit "regretter la mauvaise interprétation" de ses propos.

En avril déjà, Denis Balbir avait été suspendu quelques jours par la chaîne W9, membre du groupe M6, après des propos tenus hors antenne à la fin du match Marseille-Leipzig : "Je suis bien content pour ces pédés-là, arrogants au match aller, comme ils étaient sûrs de gagner, enfoirés !" avait-il dit au sujet des joueurs allemands, battus par l'OM.