DIRECT. Ligue des champions : suivez le quart de finale Juventus-Monaco

Personne n'attendait les Monégasques à ce niveau de la compétition. Après leur exploit contre Arsenal au tour précédent, ils peuvent encore surprendre.

Le prince Albert de Monaco sur la pelouse de l\'Emirates stadium de Londres après la victoire 3-1 de Monaco contre Arsenal, le 25 février 2015.
Le prince Albert de Monaco sur la pelouse de l'Emirates stadium de Londres après la victoire 3-1 de Monaco contre Arsenal, le 25 février 2015. (ACTION IMAGES / REUTERS)
Ce qu'il faut savoir

Deux clubs français en quarts de finale de la Ligue des champions, c'est du jamais-vu depuis 2010. Parmi eux, le plus inattendu est sans conteste l'AS Monaco, vainqueur d'Arsenal en 8e de finale au bout du suspense (3-1, 0-2). Opposés à la Juventus de Turin en quarts de finale, mardi 14 avril, les joueurs du Rocher ne partent pas favoris. 

Monaco, roi des matchs à l'extérieur

En Ligue 1, les Monégasques rapportent beaucoup plus de points de leurs déplacements que des réceptions des adversaires au stade Louis-II. C'est encore loin de leurs bases qu'ils ont scellé leur qualification en 8e de finale, après une victoire à Arsenal. "Monaco peut être plus dangereux à l’extérieur qu’à domicile, note Pavel Nedved, Ballon d'or 2003, désormais membre du conseil d'administration du club turinois. Nous allons devoir faire attention lors du match aller."

La Juventus (un peu) affaiblie

La Vieille Dame devra se passer de son joyau du milieu de terrain, le Français Paul Pogba. Une lourde perte, même si son effectif est intrinsèquement supérieur à celui de l'ASM, avec Carlos Tevez en attaque, Gianluigi Buffon dans les buts ou encore Andrea Pirlo au milieu. En face, Monaco sera privé de son milieu de terrain expérimenté Jérémy Toulalan, seulement remplaçant. 

Une affiche d'outsiders

C'est le gardien de la Juventus, Gianluigi Buffon, qui résume le mieux l'état d'esprit des deux équipes, qu'on n'attendait pas forcément à ce niveau, dans L'Equipe (article abonnés) : "Parmi toutes les équipes qui restaient, il y en avait deux ou trois sur qui il était mieux de tomber et Monaco en faisait partie. Mais Monaco doit penser la même chose de nous ! Il devait être plutôt content de tomber sur la Juve."

Retrouvez ici l'intégralité de notre live #FOOT

22h43 : Dans l'autre rencontre, le derby de Madrid s'est soldé par un nul 0-0 entre l'Atletico et le Real. A noter la très bonne prestation du Français Raphaël Varane, souverain en défense.

22h39 : La conclusion sort de la bouche des amoureux du rugby (dont fait partie Marie-Violette Bernard, l'hôte de ce live).

22h35 : On a vraiment des regrets après la prestation courageuse des Monégasques, qui ont manqué de lucidité dans le dernier geste, et qui se sont fait avoir à l'expérience par les Turinois. Si Yannick Ferreira-Carasco avait ouvert le score sur son énorme occasion de la 6e minute, le match aurait été vraiment différent.

22h34 : L'AS Monaco s'incline 1-0 sur le terrain de la Juventus en quart de finale aller de la Ligue des champions.

22h31 : 90e minute, il ne reste plus que les 3 minutes de temps additionnel pour les Monégasques, toujours menés

22h23 : Les clubs français ne réussissent jamais contre la Juventus (sauf Bordeaux, en phase de poules de la Ligue des champions en 2009). Encore une fois, on parlera d'une défaite "rageante". Encore 10 minutes à jouer, la Juve mène .

22h16 : La statistique de l'espoir pour les Monégasques.

22h14 : Si le score en reste là, les Monégasques pourront avoir des regrets. Sur un corner, le nouvel entrant Dimitar Berbatov se détend, reprend la balle, et la voit lécher le dessus de la transversale. Gigi Buffon n'avait pas esquissé un geste. Toujours pour la Juve, 73e.

22h08 : Les Monégasques font remarquer sur Twitter que la faute de Carvalho a commencé en dehors de la surface de réparation. Effectivement, ce penalty est très litigieux. Juventus-Monaco 1-0, 67e.

22h04 : Réaction monégasque avec une très belle frappe de loin de Geoffrey Kondogbia. Contrairement au match face à Arsenal, où elle avait filé en lucarne, cette fois, Buffon s'interpose. Juventus-Monaco, 1-0, 63e.

22h42 : Penalty accordé pour la Juventus, après une faute de Carvalho dans la surface. Les Monégasques sont écoeurés. Ricardo Carvalho déséquilibre Alvaro Morata involontairement dans la surface.

Arturo Vidal place le ballon en lucarne. pour la Juve, et c'est bien payé vu leur prestation en demi-teinte.

21h53 : Chaude alerte devant le but monégasque. Un corner traverse toute la défense monégasque, passe à quelques mètres de la ligne de but, sans que personne ne puisse le reprendre. Toujours pas but, mais Monaco a un peu baissé de pied en ce début de deuxième acte.

21h51 : Minute stat : si le score en reste là, la Juventus n'aurait que 33% de chances de se qualifier au retour. Mais vu les difficultés de l'ASM à domicile, pas sûr que les Monégasques soient vraiment comblés par ce résultat.

21h46 : La seconde période va reprendre au Juventus Stadium. Encore 45 minutes pour faire la décision d'un côté ou de l'autre. Juventus-Monaco 0-0.

21h31 : Monaco a la baraka (défensivement). Oublié par la défense monégasque, Arturo Vidal se retrouve seul face à Danijel Subasic, mais envoie sa frappe dans le ciel de Turin !

C'est la mi-temps, sur ce score de (mais c'est un excellent 0-0). Même score entre l'Atletico et le Real.

21h26 : Déséquilibré dans la surface de réparation, Anthony Martial réclame le penalty... mais l'arbitre ne bronche pas. N'empêche, les supporters turinois se sont tus d'un seul coup. Juve-Monaco 0-0, 40e.




(GIUSEPPE CACACE / AFP)

21h17 : Les deux équipes se livrent à un concours de frappes de loin, qui n'inquiètent pas les gardiens. Juventus-Monaco 0-0, 32e.

21h12 : Si on avait dit aux Monégasques qu'ils tiendraient le 0-0 à la 26e minute, ils auraient sans doute signé. D'autant plus que Carlos Tevez vient d'envoyer une demi-volée molle aux 6 mètres dans les bras de Danijel Subasic, le gardien monégasque. Juve-Monaco, 0-0, 26e.

21h03 : Comme le signalent de nombreux observateurs sur Twitter, Andrea Pirlo, la vedette de la Juventus aux faux airs de Chuck Norris, est absolument transparent depuis le début du match. Juve-Monaco 0-0.

20h56 : Et sur l'action suivante, un tir d'Anthony Martial, auteur de six buts au mois de mars, est dévié in extremis en corner par Buffon. Les Monégasques réalisent une bonne entame de match.

20h55 : Mais quelle occasion pour Monaco !! Sur un centre d'Anthony Martial, Yannick Ferreira-Carasco se retrouve seul, absolument seul, face Buffon, à 6 mètres du but. Mais l'ailier monégasque trouve le moyen de tirer sur le gardien ! , 10e.

20h52 : 5 minutes de jeu et déjà deux occasions à l'actif de la Juventus. Une première frappe non-cadrée en coin de Morata, et surtout une belle frappe des 16 mètres de Carlos Tevez, qui oblige Subasic à un bel arrêt. Juve-Monaco 0-0, 6e.

20h47 : Une petite statistique pour se rassurer en ce début de match.

20h46 : D'entrée de jeu, un superbe tifo des supporters de la Juve.

20h45 : Le coup d'envoi du match vient d'être donné. On va partager l'optimisme de Nabil Dirar qui, dans Le Parisien, se veut confiant : "La Juve n'a rien de plus qu'Arsenal. Pour moi, les Gunners sont même plus forts. C'est jouable. On peut passer contre la Juve." Juventus-Monaco 0-0.

20h39 : C'est le gardien de la Juventus, Gianluigi Buffon, qui résume le mieux l'état d'esprit des deux équipes, qu'on n'attendait pas forcément à ce niveau, dans L'Equipe (article abonnés) : "Parmi toutes les équipes qui restaient, il y en avait deux ou trois sur qui il était mieux de tomber et Monaco en faisait partie. Mais Monaco doit penser la même chose de nous ! Il devait être plutôt content de tomber sur la Juve."

20h34 : @anonyme Je pense qu'on va un peu s'ennuyer ce soir. entre la Juve et Monaco, entre l'Atletico et le Real.

20h34 : Alors Pierre, quels sont vos pronostics pour les deux matchs de ce soir ?

20h32 : Vous avez juste le temps de (re)lire l'article que nous avons consacré à la Juventus, l'équipe la plus détestée d'Italie, avant le coup d'envoi !




(CLAUDIO VILLA / GETTY IMAGES EUROPE)

20h29 : On présente la Juventus comme un grand nom européen. C'est juste. Mais depuis leur descente en Série B consécutive à l'affaire du Moggiopoli, les Juventini n'ont plus atteint le dernier carré de la Ligue des champions, leur meilleure performance se limitant à un quart de finale, il y a deux ans.

20h27 : Bonsoir Marie-Violette, bonsoir à tous. La dernière fois que Monaco a défié la Juventus en Ligue des champions, vous n'étiez pas née, ou presque. C'était en 1998, et les Italiens l'avaient emporté à l'expérience, notamment en répondant à l'égalisation monégasque pour l'emporter 4-1. Espérons que le résultat sera différent ce soir !