DIRECT. Démission de Sepp Blatter : le prince Ali annonce sa candidature

Le président de la Fifa, fraîchement réélu malgré les scandales de corruption, a annoncé mardi qu'il démissionnait de son poste. Un congrès extraordinaire sera organisé pour désigner son successeur. 

Sepp Blatter quitte la conférence de presse au cours de laquelle il a annoncé sa démission de la présidence de la Fifa, à Zurich (Suisse), le 2 juin 2015.
Sepp Blatter quitte la conférence de presse au cours de laquelle il a annoncé sa démission de la présidence de la Fifa, à Zurich (Suisse), le 2 juin 2015. (VALERIANO DI DOMENICO / AFP)
Ce qu'il faut savoir

Stupeur à la Fifa. Sepp Blatter a annoncé, mardi 2 juin, sa démission de la tête de l'instance dirigeante du football mondial, dans une conférence de presse au siège de la Fifa à Zurich. Le Suisse, âgé de 79 ans, dirigeait l'institution depuis 1998, et venait d'être réélu, vendredi 29 mai, malgré le scandale de corruption qui secoue la Fifa. Quelques heures plus tôt, le New York Times révélait que son bras droit, Jérôme Valcke, serait impliqué dans le versement d'un pot de vin.

 "Il semble que je ne sois pas soutenu par tous dans le monde du football", a expliqué Blatter pour justifier sa décision. Vendredi, il avait pourtant été largement réélu par le congrès de la Fifa, et expliquait que démissionner, "c'est dire que je suis fautif".

 Blatter ne va pas immédiatement quitter son poste : "Je vais convoquer un congrès extraordinaire et remettre mon mandat à disposition", a-t-il assuré. Ce congrès devrait se tenir entre décembre 2015 et mars 2016, selon la Fifa. D'ici là, il compte exercer ses fonctions et "engager des réformes ambitieuses".

 "C'était une décision difficile, une décision courageuse, et la bonne décision", a très rapidement réagi Michel Platini, président de l'UEFA et rival de Blatter.

Retrouvez ici l'intégralité de notre live #FIFA

23h48 : L'ancien international français David Ginola est candidat à la succession de Sepp Blatter, a-t-il dit à Sky Sports.

23h13 : Qui pourrait succéder à Sepp Blatter à la tête de la Fifa ? Platini, le prince Ali, Figo ? Francetv info dresse la liste des possibles remplaçants.




(FABRICE COFFRINI / AFP)

22h39 : Le président de la Fifa abordait, il y a une semaine, le congrès de l'institution quasi assuré de sa réélection. Une semaine plus tard, après avoir tenté de survivre à un scandale de corruption, Sepp Blatter a fini par présenter sa démission. Retour sur cette folle semaine.




(ARND WIEGMANN / REUTERS)

22h26 : "Le changement arrive enfin".


L'ancien Ballon d'Or portugais Luis Figo appelle sur Facebook à "une nouvelle ère de dynamisme, transparence et démocratie dans la Fifa" après la démission de Joseph Blatter de la présidence. Luis Figo qui n'a pas précisé s'il comptait se présenter pour succéder à Sepp Blatter avait affirmé hier être toujours "disponible" pour rendre le football "plus transparent et démocratique".

21h38 : Washington a-t-il poussé Sepp Blatter vers la démission ? "Non !", a réagi la porte-parole du département d'État américain, Marie Harf. "Le gouvernement des Etats-Unis n'est pas en position de décider qui est le président de la Fifa", a-t-elle dit, précisant qu'elle avait tendance à suivre "davantage le football américain".

21h34 : "Le discours de Blatter montre clairement qu'il a voulu maintenir l'unité de la FIFA. Il veut que les réformes continuent".



Le ministre des Sports de la Russie, pays hôte du Mondial-2018, Vitaly Mutko a aussi estimé après que que Sepp Blatter ait démissionné de la présidence de la FIFA qu'"il est très important de donner au football mondial un patron qui recevra une approbation universelle".

21h29 : Le Ministère des Sports doit demander la démission de Noël Le Graët suite à son vote et ses propos en faveur de Sepp Blatter

21h28 : Pourquoi ne pas obliger tous ceux qui ont voté pour Blatter à démissionner eux aussi.........

21h28 : Le gardien du temple footeux va changer de cage!

21h27 : Sepp Blatter a démissionné de la présidence de la Fifa. Nous vous proposons de revenir sur ce revirement surprenant en trois citations fortes de son discours de démission.




(ARND WIEGMANN / REUTERS)

21h10 : Le président de l'UEFA, Michel Platini, serait "le président idéal pour la Fifa, estime le président de la Ligue de football professionnel Frédéric Thiriez. Aujourd'hui, ce qui compte, c'est l'avenir. L'avenir du football mondial et de la plus grande organisation sportive au monde, la Fifa."

20h32 : "Je prends acte de la démission de Joseph Blatter. Le monde du football a été fortement ébranlé ces derniers jours. C'est une sage décision qui permettra, je l'espère, à la Fifa de retrouver sa sérénité et de remettre enfin le football au cœur des priorités."




Le ministre français des Sports, Patrick Kanner, a salué la démission du président de la Fifa.

20h16 : L'ancienne ministre des Sports, Valérie Fourneyron, verrait bien Michel Platini à la tête de la Fifa.

20h19 : Ce n'est pas une surprise. Le prince Ali, candidat malheureux à la présidence de la Fifa vendredi , se présentera à une nouvelle élection après la démission de Sepp Blatter, a déclaré un de ses adjoints. Le prince est aussi prêt "à prendre la présidence dans l'immédiat si on lui demande".

19h57 : En tout cas il a la cote. Le bookmakers le donnent favoris, selon le Mirror.

19h56 : Est ce que Platini pourrait se présenter et avoir une chance d'être élu ?

19h50 : Le Graët se félicite de la démission de Blatter pour lequel il vient de voter. Limpide.

20h14 : Toujours auprès de RMC Sport, l'ancien défenseur des Bleus Frank Lebœuf imagine, pour expliquer la démission de Sepp Blatter de la tête de la Fifa, des "pressions internes, mais aussi externes de la part de grands pays, qui ont dû lui mettre une pression extraordinaire. Comme il n'avait pas l'appui de certains pays et de certaines personnes au sein de la Fifa, il n'avait pas d'autres solutions. Vu comme il avait envie de s'accrocher à son poste, pour le bouger, il a dû subir de sacrées choses."

19h50 : Un député russe propose déjà un job à Sepp Blatter. S'il s'ennuie, peut-être qu'un "homme d'une telle expérience" pourrait participer à la préparation de la Coupe du monde

19h41 : Noël Le Graët, président de la Fédaration française de football se félicite de la démission de Sepp Blatter, sur RTL.

19h35 : "Une décision difficile, courageuse et c'est la bonne décision."


Le président de l'UEFA, Michel Platini a réagi dans un communiqué à la démission de Sepp Blatter. Le Français avait appelé à voter pour son adversaire, le prince jordanien Ali, lors de l'élection de vendredi.

19h36 : "Il se sacrifie pour la Fifa, estime son bras droit, Jérôme Champagne, sur RMC. On verra avec le temps, mais je crois que sa décision est intéressante dans la mesure où les réformes sont annoncées et fondamentales. Je l'ai moi-même dit pendant longtemps qu'il faut rendre aux Fédérations nationales le pouvoir au comité exécutif et on voit bien que tous les problèmes, ces derniers jours, viennent des confédérations."

19h16 : Enfin du sang neuf pour le football!...

19h16 : Une bonne chose pour le Foot mondial ! Good Bye Blatter!

19h15 : Un journaliste brésilien tweete une photo du départ de Sepp Blatter de sa conférence de presse.

19h32 : Le Guardian rappelle que Sepp Blatter avait déclaré, vendredi, à une télévision suisse : "Pourquoi devrais-je me retirer ? Cela voudrait dire que je reconnais que j'ai mal agi."

19h11 : Le congrès extraordinaire pour choisir un nouveau président à la Fifa doit avoir lieu entre décembre 2015 et mars 2016.

19h07 : Sepp Blatter, 79 ans, en poste depuis 1998, a indiqué lors d'une déclaration devant la presse à Zurich (Suisse) qu'il allait convoquer un congrès extraordinaire pour élire un nouveau président.

(REUTERS)

19h02 : Cela veut sûrement dire qu il sait que des dossiers le concernant ne vont pas tarder a sortir. Tout ça pour ca!!!!!

19h01 : Je connais des journalistes qui vont regretter de ne pas s'être déplacé ! xD

19h01 : Bon, qu'est-ce que le FBI a trouvé ?La question à un million.

19h01 : Allez hop dehors l'escroc !#BlatterDémissionne

19h01 : Vos réactions à la conférence de presse durant laquelle Sepp Blatter a annoncé sa démission.

18h58 : Cette démission, qui intervient moins d'une semaine après sa réélection, surprend tout le monde. Réussira-t-il quand même à se maintenir ? Certains en rient déjà.

19h09 : "Je remettrai mon mandat à disposition lors d'un congrès électif extraordinaire", vient de déclarer Sepp Blatter. Il dit qu'il ne sera "pas candidat".

18h50 : Finalement, elle était intéressante cette conférence de presse de Blatter

18h59 : Il annonce la tenue de nouvelles élections, selon le Guardian qui suit la conférence de presse de la Fifa.

18h49 : Sepp Blatter, fraîchement réélu à la tête de la Fifa, secouée par un scandale de corruption, démissionne.

18h20 : Vous avez déjà essayé d'organiser une fête au dernier moment ? C'est à peu près ce que vient de faire Sepp Blatter en prévenant en catastrophe qu'il allait tenir une conférence de presse. L'effet est le même : il n'y a personne.