Demi-finales de la CAN : "Il faudrait" interdire les Champs-Élysées aux supporters juge la maire du 8e arrondissement de Paris

Jeanne d'Hauteserre, maire Les Républicains du 8e arrondissement de Paris, était l'invité de franceinfo samedi matin. Après les incidents jeudi soir, elle a jugé qu'il "faudrait" interdire les Champs-Élysées aux supporters de football. 

Des supporters de l\'équipe d\'Algérie sur les Champs-Élysées le 11 juillet 2019. 
Des supporters de l'équipe d'Algérie sur les Champs-Élysées le 11 juillet 2019.  (DOMINIQUE FAGET / AFP)

Après les nombreux débordements jeudi, "il faudrait" interdire les Champs-Elysées aux supporters de football dimanche 14 juillet à l'occasion des demi-finales de la Coupe d'Afrique des nations, a estimé sur franceinfo samedi 13 juillet Jeanne d'Hauteserre, maire Les Républicains du 8e arrondissement de Paris.

Des stations de métro certainement fermées 

"Malheureusement, ça pénaliserait un certain nombre de personnes qui auraient aimé venir fêter ces événements", a reconnu Jeanne d'Hauteserre. Elle a expliqué que des pistes ont été évoquées vendredi pour sécuriser le secteur, notamment "de fermer les stations de métro". Cependant, "quand on prend des mesures comme cela, ça pénalise d'autres personnes qui souhaiteraient venir fêter ces victoires". Ce jour-là, entre 500 et 600 000 personnes sont attendues près de la Tour Eiffel pour le feu d'artifice du 14-juillet. 

Jeudi soir, lors de la qualification de l'Algérie pour le dernier carré de la CAN, de nombreux débordements ont eu lieu autour des Champs-Élysées. Plusieurs magasins ont été pillés et des vitrines ont été brisées. Au total, 44 personnes ont été interpellées à Paris. À Montpellier une femme est morte percutée par un supporter qui roulait à vive allure avec son véhicule. 

Année noire pour les Champs-Élysées 

Alors que la célèbre avenue représente "la vitrine de la France", depuis plusieurs mois les manifestations sur les Champs-Élysées dégénèrent, "notamment en scènes insurrectionnelles", selon l'élue. "Ce n'est pas normal que des individus arrivent avec une tronçonneuse, des boules de pétanque, pour pouvoir soit-disant fêter la victoire de cette grande équipe de football". Jeanne d'Hauteserre rappelle que lors de la célébration de la victoire des Bleus à la Coupe du monde, des incidents avaient déjà éclaté. "Des individus sont venus pour casser et piller le Drugstore". 

Selon elle, les commerçants ne comprennent ces attitudes déjà vues lors des manifestations des "gilets jaunes". "Certaines de ces personnes se sont infiltrées et ont pillé des magasins symboliques avec des marques spécifiques", déplore la maire du 8e arrondissement de Paris.