Cet article date de plus de huit ans.

David Beckham ne signera pas au PSG

Le directeur sportif du PSG annonce que la star britannique ne jouera finalement pas en France. La fin d'un feuilleton de deux semaines.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
Le joueur du Los Angeles Galaxy, David Beckham, lors d'un match amical à Melbourne (Australie) le 6 décembre 2011. (BRANDON MALONE / REUTERS)

L'incroyable feuilleton se termine en eau de boudin. On ne verra finalement pas jouer le célèbre joueur de foot David Beckham au Paris Saint-Germain. L'annonce a été faite mardi 3 janvier par Leonardo, le directeur sportif du club parisien. "Il (Beckham) ne viendra pas au PSG", a-t-il indiqué à la presse, évoquant des "raisons familiales".

Le contrat de la star anglaise, âgée de 36 ans, est arrivé à son terme avec le club américain de Los Angeles Galaxy, le 31 décembre. Mais selon RMC, Beckham devrait signer un nouveau contrat avec le club californien. "Nous sommes un petit peu déçus, bien sûr, qu'il ne vienne pas", a réagi le président du PSG Nasser Al Khelaifi. "Mais nous sommes d'accord qu'il est préférable pour tout le monde que ce soit ainsi".

Cette annonce met donc un terme au feuilleton qui a tenu en haleine le club de la capitale depuis plusieurs semaines. Le 21 décembre, les quotidiens L'Equipe et Le Parisien ont annoncé la venue de l'ancien joueur de Manchester United et du Real Madrid, avec un contrat de 800 000 euros mensuels, ce qui aurait été un record dans le championnat de France. 

"Booster le glamour du club"

Mais la piste Beckham s'était déjà bien refroidie depuis vendredi 30 décembre, avec la révélation par la radio britannique BBC d'une proposition d'un nouveau contrat de la part du Los Angeles Galaxy et les déclarations du directeur sportif Leonardo ("Je ne sais pas si ça va se faire"). L'absence de David Beckham au Qatar, malgré une invitation à assister à l'Open de tennis de Doha, était également un très mauvais signe pour le PSG, le président de la Fédération qatarie de tennis n'étant autre que Nasser Al-Khelaifi, le patron du PSG. 

Beckham à Paris, ce n'était qu'un petit plus sur le terrain, mais c'était beaucoup dans les projets marketing d'un club qui lorgne le marché asiatique, où l'ancienne vedette de Manchester United est une immense star. Avec sa femme, Victoria, ils devaient "booster le glamour du club" parisien, comme l'expliquait à FTVi Bastien Drut, auteur de Economie du football professionnel. La presse people se frottait les mains. Les agences immobilières de luxe s'étaient déjà lancées dans une course effrénée pour trouver un bien d'exception, dans la capitale française, susceptible de plaire au footballeur et à sa famille. Beaucoup de bruit pour rien...

 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.