Ligue des champions féminine : Lyon et Bordeaux pour s'ouvrir les portes des groupes

Les Lyonnaises devront confirmer après leur victoire face à Levante, mercredi. Pour Bordeaux, qui retrouve Wolfsburg, c'est un match difficile qui s'annonce après sa défaite initiale.

Article rédigé par
Louise Le Borgne - franceinfo: sport
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
Après leur victoire en match aller des barrages (1-2) où Melvine Malard s'est illustrée, les Lyonnaises chercheront à maintenir leur avance. (IVAN TERRON / SPAIN DPPI)

Lyon et Bordeaux vont tenter de rejoindre le PSG, mercredi 8 septembre, lors des barrages retour de la Ligue des champions féminines. Pour se hisser parmi les seize équipes qui rejoindront les phases de groupes, les Lyonnaises devront maintenir leur maigre avantage obtenu après leur succès face à Levante (2-1). Quant à Bordeaux, qui réalise sa première saison en C1, la marche sera haute après sa défaite face à l'aller face à Wolfsburg (2-3), finaliste l'an passé.

L’OL, le poids de l'expérience

Victorieux à sept reprises de la Ligue des champions dont cinq fois de suite entre 2016 et 2020, l'OL a découvert les barrages de cette compétition cette saison. Pour retrouver leurs habitudes européennes, les Lyonnaises doivent valider leur place en phase de groupes après leur succès à l'aller à Levante (2-1). Mises en difficulté à deux reprises par Alba Redondo (2e, 22e) et encaissant un but de Giovanna Crivelari (86e), les Rhodaniennes devront prendre gare à gommer leurs erreurs techniques pour confirmer leur avantage, mercredi

La jeune internationale Melvine Malard (21 ans), qui avait débloqué le compteur à l'aller sur une ouverture d’Amel Majri (80e) avant de s'offrir une passe décisive en deuxième période, sera la Lyonnaise à suivre dans cette rencontre. Avec un but d’avance, les joueuses de Sonia Bompastor devront rester vigilantes face à une équipe espagnole adepte d'un gros pressing capable de les faire déjouer.

Bordeaux, le droit d'espérer

Engagées pour la première fois en Ligue des champions grâce à leur troisième place en championnat, les Bordelaises rencontrent les Allemandes de Wolfsburg (2-3). Un défi majeur.

Championnes d'Europe à deux reprises (2013 et 2014) et cinq fois finalistes (notamment en 2020 face à Lyon), les Allemandes sont de sérieuses adversaires. Les joueuses de Patrice Lair ont bien lutté en barrage aller. Menées 3-1, elles ont réduit l’écart en fin de match sur une frappe de Cardia. Un but qui pourrait s'avérer décisif pour leur avenir européen, mercredi, au stade Jean-Antoine Moueix de Libourne.  

Katja Snoeijs et les Bordelaises doivent s'imposer face à Wolfsburg pour rejoindre en phase de groupe le PSG, qualifié d'office. (MELANIE LAURENT / A2M SPORT CONSULTING)

C’est peut-être de Katja Snoeijs que viendra le salut de Bordeaux. L’internationale néerlandaise a marqué l'un des deux buts de son équipe et aurait même pu s'offrir le doublé au match aller si elle avait remporté son duel face à la portière adverse à la suite d'une subtile ouverture de Claire Lavogez (16e).

Particulièrement en forme, elle a notamment délivré trois passes décisives le week-end dernier face à Soyaux (6-0) en championnat de France. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers D1

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.