Eliminatoires CDM 2022 : la Belgique cartonne, Cristiano Ronaldo buteur, la Turquie accrochée… Ce qu'il faut retenir de la troisième journée

La Belgique s’est imposée largement contre la Biélorussie (8-0) et le Portugal a gagné face au Luxembourg avec un but de Cristiano Ronaldo (1-3). Dans le groupe G, les Pays-Bas ont dynamité Gibraltar (7-0), alors que la Turquie a fait match nul face à la Lettonie (3-3). Voici ce qu’il faut retenir de cette soirée d'éliminatoires de la Coupe du monde 2022.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 4 min.
Cristiano Ronaldo, buteur contre le Luxembourg (JOHN THYS / AFP)

► Cristiano Ronaldo met fin à une série de quatre matches consécutifs sans marquer

Le Portugal s'est fait peur contre le Luxembourg dans le cadre de cette soirée d'éliminatoires de la Coupe du monde (3-1). Et comme à leur habitude quand ils souffrent, les Lusitaniens s'en remettent à leur inévitable buteur. 

Contre le Luxembourg, l'ancien joueur du Real Madrid a permis à son équipe de prendre l'avantage au score grâce à une frappe du pied droit (50e). Il a ainsi mis fin à une série de quatre matches consécutifs sans marquer en sélection. Une réalisation qui va certainement faire du bien à l'attaquant de la Juventus, qui s'était vu refuser un but en fin de match contre la Serbie le 27 mars dernier (2-2).  

Grâce à ce but, le quintuple Ballon d'Or a inscrit sa 103e réalisation sous le maillot de la Seleçao. Il se rapproche ainsi petit à petit du record absolu de buts en sélection détenu par l'Iranien Ali Daei (109). Diogo Jota et Joao Palhinha du côté du Portugal, et Gerson Rodrigues pour le Luxembourg sont les autres buteurs de la rencontre. 

► La Belgique cartonne 

Après leur match nul contre la République tchèque (1-1), samedi dernier, les Diables rouges devaient réagir face à la Biélorussie. Et c’est chose faite. Dans une rencontre maîtrisée, la Belgique s’est imposée largement sur le score de 8 à 0. Michy Batshuayi a ouvert le bal en inscrivant son 22e but en sélection, d’une frappe du pied gauche (14e). L'ancien joueur de l'Olympique de Marseille a marqué son neuvième but lors de ses sept derniers matches internationaux.

Trois minutes plus tard, le milieu de terrain du Club Bruges, Hans Vanaken a aggravé le score et a aussi inscrit son premier but sous les couleurs de la Belgique (17e). Et ce mardi ressemble à un soir de première puisque Leandro Trossard a aussi fait trembler les filets pour la première fois avec sa sélection, avant la mi-temps (38e). Jérémy Doku (42e), Dennis Praet (49e) et Christian Benteke (70e) ont aussi participé à la fête.

Grâce à ce succès, les Belges enchaînent une 23e rencontre consécutive sans perdre lors des éliminatoires de la Coupe du monde (19 victoires, 4 nuls). La dernière défaite des Diables rouges remonte au mois d’octobre 2009, contre l’Estonie (2-0). 

► La Turquie se prend les pieds dans le tapis, les Pays-Bas déroulent 

La Turquie peut avoir des regrets. Après ses succès face aux Pays-Bas (4-2) et à la Norvège (0-3), les coéquipiers d'Ozan Kabak paraissaient invincibles. Et pourtant, ils ont concédé le match nul face à la Lettonie dans un match complètement fou (3-3). Pourtant, les hommes de Senol Günes s'étaient rendus la tâche facile. Après l'ouverture du score rapide de Kenan Karaman (2e), les Turcs ont aggravé le score grâce au joueur du Milan AC, Hakan Çalhanoğlu (33e). Mais les Lettons sont revenus au score par l'intermédiaire de Savalnieks (35e) et Uldrikis (58e). 

Auteur d'un triplé contre les Pays-Bas lors de la première journée des éliminatoires, Burak Yilmaz a cru mettre sa sélection à l'abri, grâce à sa réalisation sur penalty (52e). Mais 27 minutes plus tard, Ikaunieks a égalisé pour la Lettonie (79e). 

Ce match nul de la Turquie profite aux Néerlandais. Dans le même temps, les coéquipiers de Frenkie de Jong se sont imposés facilement contre Gibraltar (0-7). Steven Berghuis a fait sauter le verrou du Rocher avant la mi-temps (41e). En seconde période, les Pays-Bas ont déroulé. En feu lors de ces éliminatoires, Luuk de Jong a inscrit son troisième but en trois rencontres (55e). Visiblement en confiance, les Oranjes ont continué à attaquer face à une défense gibraltarienne acculée. Ils ont marqué trois fois en quatre minutes. Memphis Depay (61e), Georginio Wijnaldum (62e) et le jeune Donyell Malen (64e) ont permis à leur sélection de prendre le large. 

Entré en jeu à la 77e minute, Donny van de Beek a inscrit le sixième but de la partie, avant que le joueur de l'Olympique lyonnais, Memphis Depay n'aggrave encore plus le score.

► La Croatie enchaîne une deuxième victoire consécutive, la Russie défaite

Défaits face à la Slovénie lors de la première journée de ces éliminatoires (0-1), les Croates ont redressé la barre depuis. Après sa victoire contre Chypre samedi dernier (1-0), la sélection des Balkans a battu Malte au forceps (3-0). Après une première mi-temps terne dans le jeu, les hommes de Zlatko Dalic ont haussé leur niveau de jeu par la suite. Entrés en seconde période, Ivan Perisic, Luka Modric et Josip Brekalo ont permis à leur équipe de l'emporter en marquant un but chacun.

Grâce à cette victoire, les Vatreni prennent la tête de leur groupe. D'autant plus que la Russie a perdu face à la Slovaquie à la surprise générale (2-1). Le défenseur de l'Inter, Milan Skriniar, a ouvert le score pour les Slovaques (38e). Mais les coéquipiers d'Aleksandr Golovin n'avaient pas dit leur dernier mot et ont égalisé par l'intermédiaire de Mario Fernandes (71e). Finalement, Robert Mak a délivré sa sélection, trois minutes plus tard (74e). Avec ce succès, les Slovaques sont troisièmes de leur poule avec un point de retard sur la Croatie et la Russie. De quoi se permettre de rêver. 

►Chypre enfonce la Slovénie

Rien ne va plus pour Jan Oblak et consorts. Déjà dominés par la Russie samedi dernier (2-1), les Slovènes se sont fait surprendre par Chypre (1-0). Inoffensifs et sans idées, les coéquipiers d’Illicic se sont fait punir par le joueur de l'Apollon Limassol, Ioannis Pittas, qui a inscrit le premier but des Chypriotes dans ces éliminatoires (42e). Un résultat décevant pour les Dragons qui n’ont plus participé à une compétition internationale depuis 2010.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Cristiano Ronaldo

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.