VIDEO. Quand Google incite les athlètes homosexuels à faire leur coming-out

Le groupe a lancé une campagne sur YouTube à quelques jours de la Coupe du monde de football. 

L\'Américain Jason Collinsv est le premier joueur de NBA à avoir revendiqué son homosexualité, le 29 avril 2014.
L'Américain Jason Collinsv est le premier joueur de NBA à avoir revendiqué son homosexualité, le 29 avril 2014. (JOE KLAMAR / AFP)

Le coming-out de Jason Collins, joueur en NBA, et le baiser donné par le footballeur Michael Sam à son ami, juste après son intégration dans la prestigieuse Ligue professionnelle (NFL), a sans doute inspiré Google. A quelques jours de la Coupe du monde au Brésil et quatre mois après les Jeux olympiques de Sotchi, le géant américain souhaite sensibiliser le public sur l'homophobie dans le sport. Dans un post de blog publié mardi 3 juin, Google appelle ainsi les athlètes à assumer leur homosexualité. 

Pour cela, le groupe, en association avec son service de vidéo en ligne YouTube, a décidé de lancer une campagne, intitulée #Proudtoplay ("Fier de jouer"). Une allusion à la Gay Pride (ou Marche des fiertés, le rassemblement traditionnel des Lesbiennes, Gay, Bi et Trans). Face caméra, de nombreux athlètes et personnalités américaines, hommes et femmes, expliquent pourquoi ils ont fait leur coming-out et pourquoi cela compte.

"C’est important d’être fier de ce que l’on est", clame ainsi Jason Collins, premier joueur de NBA ouvertement gay. Via cette initiative, Google explique vouloir "rendre hommage aux athlètes LGBT, à leurs supporteurs et coéquipiers" qui "s'efforcent de faire respecter les valeurs de l'esprit sportif et contribuent à la création d'un terrain de jeu ouvert et équitable pour tous".