Cet article date de plus de sept ans.

Vidéo Après la victoire des Bleus, la métaphore politique de François Hollande

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min.
TF1
Article rédigé par
France Télévisions

La déclaration du président à la fin du match France-Ukraine a suscité de nombreuses réactions. 

En politique, il faut bien souvent lire entre les lignes. La déclaration du président de la République, François Hollande, après la qualification des Bleus pour la Coupe du monde 2014, mardi 19 novembre, en est un parfait exemple

"C'est une victoire d'une équipe qui s'est battue de la première minute jusqu'à la dernière, qui y a cru, qui s'est rassemblée…", a d'abord estimé le chef de l'Etat, qui a assisté au match. "Vraiment, les victoires en ce moment, on les goûte particulièrement. Surtout quand il y a une ambiance, quand on dit que 'cette équipe elle n'y arrivera pas, elle ne peut pas y arriver (...)'. Elle y est arrivée ! Elle nous montre l'exemple. Il faut y aller, il faut y croire", a-t-il poursuivi. 

"Je pense à tous les Français qui sont heureux ce soir", a ajouté François Hollande, avant de conclure que cette victoire, on la doit "à l'équipe de France et personne d'autre… Et à son entraîneur ! Un entraîneur, ça compte !"

La droite crie à la récupération politique

Une métaphore à peine voilée, qui a aussitôt suscité l'ire de plusieurs responsables et élus de droite :

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Coupe du monde de football

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.