Un jour, un joueur. Olivier Giroud, toujours critiqué mais rarement décevant

L'attaquant de l'équipe de France a vécu toute sa carrière en étant la cible des critiques du grand public. Il est pourtant le quatrième meilleur buteur de l'histoire des Bleus. Et il a prouvé son importance pendant cette Coupe du monde 2018.

RADIO FRANCE / FRANCEINFO

Olivier Giroud sera l'attaquant titulaire de l'équipe de France, qui affronte mardi 10 juillet la Belgique, en demi-finale de la Coupe du monde 2018. Auteur de 31 buts en 79 sélections, Giroud est le quatrième meilleur buteur de l'histoire des Bleus. Il est à égalité avec un certain Zinédine Zidane et à seulement trois buts de David Trezeguet.

Et pourtant, sa présence sur la pelouse est régulièrement contestée. Il avait d'ailleurs débuté le Mondial russe sur le banc des remplaçants, face à l'Australie. Le sélectionneur Didier Deschamps avait ensuite pris la décision de le remettre sur la pelouse contre le Pérou.

Des critiques incessantes

À 31 ans, Olivier Giroud a l'habitude des critiques. Il en a subi tout au long de sa carrière. Il en a fait une force dit-il lui-même. Elles lui ont permis d'aller plus haut, de toujours rester en alerte. Pourquoi ces critiques ? Notamment en raison de son profil atypique. Giroud mesure 1,92m. Il n'est pas le joueur le plus technique ou spectaculaire de l'équipe de France. Mais, son jeu de tête et son physique imposant en font un redoutable adversaire pour les défenses, à l'image d'un pivot en handball.

À chaque fois qu'Olivier Giroud a semblé au bord du gouffre, il a répondu présent. Juste avant l'Euro 2016, le public le siffle lors de l'échauffement avant un match amical contre le Sénégal, à Nantes. Il entre en jeu, marque et retourne le public, qui l'applaudit. Depuis la Coupe du monde 2014, Olivier Giroud n'a pas raté une seule compétition avec l'équipe de France.

De Tours à Chelsea, une progression linéaire

Formé à Grenoble, passé par Istres puis Tours, Olivier Giroud se révèle au grand public en arrivant à Montpellier. Il finit champion de France en 2012 et meilleur buteur de Ligue 1. Il est repéré par le club anglais d'Arsenal. Pendant six ans, il souffle le chaud et le froid. Mais, il dépasse la barre des 100 buts marqués avec les Gunners et remporte plusieurs coupes d'Angleterre.

Même avec de telles statistiques, Olivier Giroud n'échappe pas aux critiques. La légende d'Arsenal, Thierry Henry, salue son travail, mais considère qu'Arsenal doit trouver un meilleur attaquant pour devenir champion d'Angleterre. Peu à peu mis de côté, Olivier Giroud rebondit à Chelsea, un autre club londonien, en 2018.

Pas de but dans cette Coupe du monde

Paradoxalement, Olivier Giroud a peut-être rarement été aussi peu contesté pendant cette Coupe du monde alors qu'il n'a pas marqué le moindre but. L'attaquant explique que ce n'est pas grave si la France remporte le Mondial sans un but de sa part. En réalité, il le dit avec un peu d'humour, il a marqué un demi but lors de cette Coupe du monde. Un demi but face au Pérou car sa frappe prolongée dans les filets par Kylian Mbappé serait certainement rentrée sans l'intervention de l'attaquant du PSG.

Olivier Giroud, lors de la victoire de l\'équipe de France contre l\'Uruguay, vendredi 6 juillet en quart de finale de la Coupe du monde
Olivier Giroud, lors de la victoire de l'équipe de France contre l'Uruguay, vendredi 6 juillet en quart de finale de la Coupe du monde (KIRILL KUDRYAVTSEV / AFP)