Cet article date de plus de six ans.

Pour le président uruguayen, la Fifa est une "bande de vieux fils de pute"

José Mujica ne digère pas la lourde sanction infligée à Luis Suarez pour avoir mordu un adversaire italien.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Le président uruguayen José Mujica, le 13 mai 2014 à Washington. (JEWEL SAMAD / AFP)

"Une bande de vieux fils de pute." Tels sont les termes fleuris utilisés, dimanche 29 juin, par le président uruguayen pour s'en prendre à la Fifa. Interviewé par la télévision uruguayenne, l'atypique José Mujica n'a visiblement pas digéré la sanction de neuf matchs de suspension infligée jeudi contre l'attaquant de la Celeste Luis Suarez pour avoir mordu l'Italien Giorgio Chiellini lors des phases de poules de la Coupe du monde.

Vendredi, José Mujica s'en était déjà pris aux instances mondiales du football en affirmant que cette sanction "resterait dans les pires moments de l'histoire du football". "Cela sera une honte éternelle dans la mémoire des Mondiaux", avait-il déclaré au cours de son allocution radio hebdomadaire. Il avait alors davantage critiqué la forme et le procédé que le fait que Suarez soit sanctionné, car "d'une certaine façon, cela peut se comprendre".

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.