Londres : Hugo Lloris devant la justice

Hugo Lloris, arrêté pour conduite en état d'ébriété le 24 août dernier dans le centre de Londres (Royaume-Uni), comparaissait mercredi 12 septembre. Arnaud Comte fait le point en duplex.

Voir la vidéo

Mercredi 12 septembre, le tribunal de Westminster (Royaume-Uni) a rendu sa décision à Hugo Loris, le capitaine de l'équipe de France de football, arrêté pour conduite en état d'ébriété le 24 août dernier. "Le tribunal vient de reconnaitre le gardien de l'équipe de France coupable d'avoir conduit en état d'ivresse", annonce Arnaud Comte en direct sur place. "Pour cela, il écope d'une très forte amende de 50 000 livres sterling c'est environ 56 000 euros, indexés sur son salaire, c'est comme cela que ça marche ici au Royaume-Uni. Il voit son permis suspendu pour une durée de vingt mois".

Hugo Lloris a risqué sa vie et celle de ses passagers

Le journaliste précise qu' "Hugo Lloris est donc reparti à pied du tribunal, il ne s'est pas adressé aux nombreux journalistes qui étaient présents. Le visage fermé, dans le box des accusés, il a juste décliné son nom et plaidé coupable. C'est ensuite son avocat qui a pris sa défense, expliquant que le gardien de l'équipe de France vivait ici depuis six ans, qu'il avait toujours été exemplaire et surtout qu'il s'était immédiatement excusé. [...] La juge s'est adressée à Hugo Lloris lui expliquant qu'il avait risqué sa vie en conduisant en état d'ivresse et surtout qu'il avait aussi risqué la vie de ses passagers, à savoir deux autres joueurs de l'équipe de France, Olivier Giroux et Laurent Koscielny, qui l'accompagnaient ce soir-là quand ils sont sortis dans le centre de Londres, pour fêter leur titre de champions du monde".

Le JT
Les autres sujets du JT
Le footballeur Hugo Lloris, après la défaite de son club Tottenham contre Leicester City, au King Power Stadium de Leicester (Royaume-Uni), le 28 novembre 2017.
Le footballeur Hugo Lloris, après la défaite de son club Tottenham contre Leicester City, au King Power Stadium de Leicester (Royaume-Uni), le 28 novembre 2017. (OLI SCARFF / AFP)